NOUVELLES
18/02/2013 09:30 EST | Actualisé 20/04/2013 05:12 EDT

L'UE renforce ses sanctions contre la Corée du Nord après l'essai nucléaire

L'Union européenne a renforcé lundi son régime de sanctions contre la Corée du Nord pour protester contre l'essai nucléaire effectué le 12 février par Pyongyang, a-t-on appris de source européenne.

Réunis à Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères des 27 pays de l'UE ont notamment décidé d'ajouter des noms sur la liste des personnes et entités soumises à une interdiction de voyager ou à des gels de fonds, a-t-on précisé de même source.

Les ministres ont également durci les restrictions imposées sur les produits associés avec les programmes nucléaire ou balistique de la Corée du Nord.

"Il s'agit de mesures sévères destinées à montrer notre opposition au test nucléaire", avait expliqué un responsable européen la semaine dernière.

La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, avait jugé le 12 février que le test nucléaire représentait un "nouveau défi flagrant au régime global de non-prolifération et une violation caractérisée des obligations internationales" de Pyongyang "de ne pas produire ou tester des armes nucléaires". Elle avait appelé la communauté internationale à "une réponse ferme et unie".

Les mesures de l'UE s'ajoutent aux sanctions prises par l'ONU. Bruxelles a ainsi mis en place des inspections des cargos et la surveillance des activités d'institutions financières européennes avec des banques domiciliées en Corée du Nord.

jri/aje/jls