NOUVELLES
18/02/2013 12:08 EST | Actualisé 20/04/2013 05:12 EDT

L'AELIES pourrait être en grève lors du Sommet sur l'éducation

L'Association des étudiantes et étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (AELIES) menace de déclencher une grève d'au moins deux jours en marge du Sommet sur l'enseignement supérieur, qui aura lieu à Montréal la semaine prochaine.

La plus importante association étudiante de l'Université Laval, qui compte près de 11 000 étudiants à la maîtrise et au doctorat, a reçu une pétition de 25 signataires, exigeant de tenir une assemblée générale spéciale.

Selon le statut et les règlements de l'AELIES, il s'agit d'un nombre suffisant pour tenir un tel événement.

Cette demande ne surprend pas le président de l'AELIES, Martin Gravel. « On s'attendait à ce qu'il se passe du mouvement avec toutes les déclarations qu'il y a eu dans les médias. Est-ce que ça allait venir d'une pétition ? Est-ce que ça allait venir d'une autre forme? Ça, on ne le savait pas », dit-il, ajoutant que le mandat de grève pourrait excéder les 48 heures que durera le Sommet sur l'enseignement supérieur.

M. Gravel fait aussi savoir que selon les procédures prévues dans de tels cas, ce sont les pétitionnaires qui proposent les points abordés lors de l'assemblée générale spéciale. « C'est l'assemblée qui va débattre là-dessus. Nous, l'exécutif, on n'a rien à voir avec autant la pétition que les discussions qui auront lieu là-bas », affirme le président de l'AELIES.

Le vote devrait se tenir mercredi en début de soirée au Stade Télus de l'Université Laval.