NOUVELLES
18/02/2013 01:47 EST | Actualisé 19/04/2013 05:12 EDT

Jordan, le grand petit frère

Jordan Staal a toujours été le petit frère d'Eric. Après tout, il lui concède près de quatre ans en âge. Et quand Jordan a fait ses premiers pas dans la Ligue nationale, Eric comptait déjà à son actif une saison de 100 points et une bague de la Coupe Stanley.

Jordan ne rattrapera évidemment jamais Eric en âge, sans doute jamais dans les points (après six saisons, Eric comptait 428 points, Jordan en totalisait 248). Mais physiquement, la définition de grand frère petit frère ne tient plus.

« Jordan a l'air d'un fermier. Il est gros. Tu les regardes un à côté de l'autre et Eric a l'air mince! », lance Kirk Muller, entraîneur-chef des Hurricanes de la Caroline (8-4-1), adversaires du Canadien (9-4-1) lundi soir au Centre Bell.

Même s'ils ne patinent pas sur le même trio, Eric et Jordan jouent tous les deux comme des joueurs enchantés d'être enfin réunis dans la LNH. Blanchi à ses deux premiers matchs, Eric a empilé 17 points en 11 matchs depuis, tandis que Jordan profite à plein de son nouveau rôle offensif, après des années passées derrière Evgeni Malkin et Sidney Crosby dans la hiérarchie des centres des Penguins. Il compte 12 points en 13 sorties.

« Ça ne nuit pas à notre formation, lance Eric au sujet de l'acquisition de Jordan par les Hurricanes, effectuée lors du dernier repêchage. Ça change nos confrontations, ça facilite mon travail si je saute sur la glace et qu'ensuite, c'est son trio. Si j'ai une mauvaise soirée, je sais que son trio peut compenser à tout moment. Ça donne plus confiance à moi et au groupe. En ajoutant lui et Alex [Semin], c'est énorme. »

Muller reconnaît également que son attaque a été métamorphosée. En buts par match, les Hurricanes ont grimpé de la 16e place l'an passé à la sixième cette saison.

« Soyons honnêtes. Ces dernières années, les gens disaient : si on veut les battre, il faut contrer le trio d'Eric. Maintenant, on a deux trios très forts. Eric et Semin forment un bon duo et Jordan a ouvert la glace pour Jeff Skinner. »

Le Canadien n'aura toutefois pas à composer avec les deux duos lundi soir, puisque Skinner (haut du corps) n'a pas accompagné ses coéquipiers à Montréal.

Autres mises à jour à venir.