NOUVELLES
18/02/2013 10:01 EST | Actualisé 20/04/2013 05:12 EDT

In Amenas: Bouteflika rend hommage à l'armée pour sa "grande bataille"

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a rendu hommage lundi aux éléments de l'armée populaire algérienne (ANP) qui ont mené une "grande bataille" contre les "forces du mal" lors de la prise d'otage en janvier dans un complexe gazier du Sahara, a indiqué l'agence de presse APS.

Le chef de l'Etat, également ministre de la Défense, a salué "la volonté qui a animé nos braves soldats dans la grande bataille d'In Amenas contre les forces du mal et de la destruction".

Selon un bilan officiel, 37 otages étrangers et un Algérien ont été tués lors de l'attaque menée par un commando islamiste contre le site gazier de Tiguentourine, près d'In Amenas, et de l'opération militaire algérienne qui a suivi. En outre, 29 assaillants ont été abattus.

M. Bouteflika s'exprimait pour la première fois sur cette prise d'otage, dans une allocution lue en son nom par son conseiller Mohamed Ali Boughazi à l'occasion de la journée nationale du chahid (martyr), célébrée le 18 février, en honneur des victimes de la guerre d'indépendance algérienne (1954-1962).

"Les héros de cette bataille ont prouvé, par leur efficacité, leur précision, leur professionnalisme et leur triomphe, qu'ils sont les successeurs incontestés et incontestables de nos valeureux chouhada (martyrs) et que l'ANP est véritablement la digne héritière de l'Armée de libération nationale", qui avait mené la guerre contre la France, a souligné M. Bouteflika.

abh/cnp