NOUVELLES
18/02/2013 02:55 EST | Actualisé 19/04/2013 05:12 EDT

Démission du ministre Duncan : les Autochtones s'attendent à peu de changement


Les Autochtones s'attendent à peu de changement malgré la démission du ministre des Affaires autochtones du Canada, John Duncan.

Le ministre a remis sa démission vendredi à la suite d'une intervention inappropriée en faveur d'un électeur.

« Le Parti conservateur, qui est au pouvoir, c'est un parti qui est majoritaire, donc je ne prévois pas de gros changements », affirme le chef de Pikogan, Bruno Kistabish.

La directrice générale du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or, Édith Cloutier, abonde dans le même sens. Le départ de John Duncan ne l'attriste aucunement : « Il a été quand même assez critiqué par les Autochtones eux-mêmes lors de la démarche Idle No More. On avait aussi des observateurs qui questionnaient ses compétences en lien avec la complexité des enjeux autochtones. »

Pour sa part, la chef d'Eagle Village, Madeleine Paul, craint que le départ du ministre retarde l'avancement des dossiers autochtones. Elle trouve dommage d'avoir à recommencer les démarches entamées avec le mouvement Idle No More.

En dépit de leur scepticisme, les chefs autochtones espèrent que le prochain ministre fera preuve d'ouverture et entendent poursuivre leurs revendications.