NOUVELLES
18/02/2013 10:03 EST | Actualisé 20/04/2013 05:12 EDT

Des rebelles éthiopiens mettent en garde une entreprise canadienne

AP

ADDIS ABEBA, Éthiopie - Des rebelles éthiopiens ont prévenu une firme canadienne de ne pas chercher d'hydrocarbures dans l'est du pays.

Le Front national de libération de l'Ogaden (FNLO) a déclaré lundi que les employés d'Africa Oil Corporation n'étaient pas en sécurité dans la région et que l'entreprise devrait suspendre toutes ses activités tant que les rebelles ne se seront pas entendus avec le gouvernement.

Le FNLO est blâmé pour l'attaque perpétrée en 2007 contre un champ pétrolifère de la région géré par la Chine, qui avait fait des dizaines de morts.

Un porte-parole du gouvernement éthiopien a fait peu de cas de l'avertissement, assurant que la région est pacifique et que les rebelles ne sont pas vraiment dangereux.

Africa Oil gère trois projets dans la région, dont un dans le bassin de l'Ogaden où le FNLO affronte l'armée éthiopienne. Les rebelles veulent créer un État indépendant dans la région de l'Ogaden, majoritairement peuplée de Somalis.