NOUVELLES
18/02/2013 07:17 EST | Actualisé 20/04/2013 05:12 EDT

Crevasses à Charlesbourg : la Ville de Québec connaissait les risques depuis 1973

Les risques d'affaissements de terrains dans la côte de la Sucrerie à Charlesbourg, où d'immenses trous sont apparus en 2011, forçant l'expropriation de nombreux propriétaires, étaient connus depuis 38 ans.

Selon des documents obtenus par Le Journal de Québec, un ingénieur de l'ancienne municipalité de Notre-Dame-des-Laurentides avait trouvé en 1973 un cours d'eau souterrain qui érodait le sol. Des affaissements s'étaient d'ailleurs déjà produits et l'ingénieur avait proposé des travaux de 25 000 $, à l'époque, pour capter et détourner l'eau.

Malgré tout, en 1993, la Ville de Charlesbourg avait octroyé des permis de construction, malgré les risques connus d'affaissements.

Après les fusions municipales, la Ville de Québec est intervenue dans ce secteur à au moins sept reprises, à partir de 2007, pour des affaissements de terrain.

Rappelons que les énormes trous sont apparus en 2011. Cinq propriétaires ont obtenu 150 000 $ de compensation en échange d'une renonciation à des poursuites contre la Ville et le ministère de la Sécurité publique.