NOUVELLES
18/02/2013 03:55 EST | Actualisé 19/04/2013 05:12 EDT

3500 $ d'amende pour Shawn Graham

Le commissaire aux conflits d'intérêts du Nouveau-Brunswick a publié son rapport sur les allégations de conflit d'intérêts contre Shawn Graham dans l'affaire Atcon. L'ancien premier ministre devra payer une amende de 3500 $.

Patrick Ryan, commissaire aux conflits d'intérêts, a mené une enquête à la suite d'une plainte déposée en avril 2010 par le député conservateur de Kent-Sud, Claude Williams.

Le gouvernement libéral de Shawn Graham avait octroyé à la compagnie une garantie de prêt de 13 millions en 2007 et une autre de 50 millions en 2009. L'entreprise Atcon de Miramichi a ensuite fait faillite quelques mois plus tard.

Patrick Ryan estime que l'ancien premier ministre libéral n'aurait pas dû participer aux discussions du cabinet sur cette question, puisque son père occupait alors un poste de directeur à l'entreprise Vanerply, une filiale d'Atcon.

Alan Graham était également consultant pour d'autres compagnies appartenant à Atcon.

Le commissaire a conclu que Shawn Graham était en situation de conflit d'intérêts lorsqu'il a participé à la prise de décision du Cabinet en mars 2009.

Dans un communiqué, l'ancien premier ministre affirme qu'il prend l'entière responsabilité de ses gestes, et qu'il s'agit d'une faute d'inadvertance de sa part. Selon lui, l'intention de son gouvernement était de sauver des emplois à Miramichi.