NOUVELLES
17/02/2013 04:01 EST | Actualisé 19/04/2013 05:12 EDT

Visite des négociateurs palestiniens cette semaine à Washington

Les négociateurs palestiniens Saëb Erakat et Mohammad Chtayyeh se rendront mercredi à Washington à quelques semaines des visites attendues du secrétaire d'Etat John Kerry et du président Barack Obama en Israël et dans les Territoires.

"La délégation palestinienne arrivera mercredi à Washington pour des réunions prévues jeudi avec les officiels américains" sur le processus de paix, a déclaré dimanche M. Chtayyeh à l'AFP.

Ce dernier a précisé que le but du voyage était d'expliquer les positions palestiniennes à la nouvelle administration américaine, notamment sur la colonisation et les prisonniers détenus en Israël, dans la perspective des prochaines visites du président Obama et du secrétaire d'Etat Kerry.

John Kerry, un bon connaisseur du conflit israélo-palestinien, est attendu à Ramallah autour du 5 mars prochain, ont indiqué des sources palestiniennes.

Quant à la visite annoncée de M. Obama en Israël et dans les Territoires palestiniens, la première depuis son élection à la présidence en 2008, elle devrait avoir lieu du 20 au 22 mars, selon des sources israéliennes et palestiniennes.

Cette visite a déjà déclenché un mini-ballet diplomatique entre Washington, d'une part et, séparément, Israéliens et Palestiniens.

Dimanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a précisé que le négociateur israélien Isaac Molcho, chargé du dossier palestinien, rentrait tout juste de Washington.

Il a ajouté que le conseiller pour la sécurité nationale Yaakov Amidror allait se rendre à Washington au cours des prochaines semaines.

M. Netanyahu a répété que ses discussions avec le président américain porteraient essentiellement sur le programme nucléaire iranien, le conflit en Syrie et les négociations de paix avec les Palestiniens qui sont dans l'impasse.

Pour reprendre les pourparlers de paix, interrompus depuis septembre 2010, le président palestiniens Mahmoud Abbas réclame l'arrêt de la colonisation juive et la reconnaissance des lignes antérieures à la guerre de juin 1967 comme base de discussions.

na-agr/sw