NOUVELLES
17/02/2013 07:48 EST | Actualisé 19/04/2013 05:12 EDT

Trois Albanais condamnés au Yémen à 6 ans de prison pour trafic d'armes

La justice yéménite a condamné dimanche trois marins albanais à six ans de prison chacun pour trafic de matériel militaire, a-t-on indiqué de source judiciaire.

Les trois Albanais, arrêtés en décembre dans un port du sud-est du Yémen en possession d'une cargaison de 179,5 tonnes de munitions, ont été reconnus coupables de trafic de matériel militaire au Yémen, a-t-on ajouté.

Un tribunal spécialisé dans les affaires de terrorisme à Moukalla, chef-lieu du Hadramout, qui jugeait les trois hommes, a décidé aussi la saisie des munitions et du bateau à bord duquel la cargaison était convoyée.

Les prévenus, dont le procès s'était ouvert en janvier, ont annoncé qu'ils allaient faire appel du jugement, affirmant qu'ils avaient accosté à Moukalla, où ils avaient été arrêtés, juste pour faire le plein de carburant, a ajouté la même source.

Le bateau, qui battait pavillon du Kenya et de la Moldavie, venait du Monténégro, a indiqué la source judiciaire.

Selon l'acte d'accusation, le bateau avait mouillé pendant près de cinq mois dans les eaux internationales et dans les eaux territoriales du Yémen, avant que son équipage ne mette le cap sur Moukalla pour faire passer la cargaison à "des suspects ou des groupes hors-la-loi".

Les autorités yéménites avaient par ailleurs annoncé le 23 janvier l'interception d'un bateau chargé d'armes dans les eaux territoriales yéménites. Elles avait affirmé que le bateau venait d'Iran et que les armes étaient destinées aux rebelles chiites du nord du pays, ce que Téhéran a démenti.

Vendredi, le Conseil de sécurité de l'Onu s'est déclaré "préoccupé" par les informations sur des livraisons d'armes et de fonds au Yémen "dans le but de nuire à la transition" dans ce pays, où un soulèvement populaire a abouti au départ en février 2012 du président Ali Abdallah Saleh.

faw-mou/tm/hj

PLUS:afp