NOUVELLES
17/02/2013 04:21 EST | Actualisé 18/04/2013 05:12 EDT

Tanzanie: un prêtre catholique abattu par balle à l'entrée de son église

Un prêtre catholique de l'archipel semi-autonome de Zanzibar, qui fait partie de la République unie de Tanzanie, a été abattu par balle dimanche matin devant son église où il allait dire la messe dominicale, deux mois seulement après l'agression d'un autre prêtre.

"L'abbé Evarist Mushi a été bloqué par deux jeunes hommes à l'entrée de son église. L'un des deux agresseurs lui a tiré dans la tête et le prêtre est mort sur le champ", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police à Zanzibar, Mohammed Mhina.

Trois suspects ont été arrêtés un peu plus tard dans la journée, a indiqué Said Mwema, chef de la police tanzanienne.

Dans un communiqué, le président de la Tanzanie, Jakaya Kikwete, s'est déclaré "choqué et très ému" par le meurtre.

"C'est un événement tragique qui doit être condamné avec la plus grande fermeté... Les responsables devront répondre de leurs actes devant la justice", a-t-il ajouté.

Le jour de Noël, un autre prêtre catholique avait été grièvement blessé par des hommes armés au moment où il quittait son église pour rentrer chez lui.

Pour l'instant, rien ne permet d'indiquer que les deux attaques soient liées ou dues à un motif religieux.

"Nous ne pouvons pas pour l'instant dire quels étaient les mobiles de l'attaque", a déclaré M. Mhina.

En novembre, un imam avait été attaqué à l'acide et depuis, les tensions entre musulmans et catholiques sont palpables à Zanzibar.

Zanzibar est un archipel à majorité musulman, les chrétiens représentent à peine 3% des 1,2 millions d'habitants.

L'archipel est connu pour ses plages de sable fin et sa ville de pierre classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, deux atouts qui en font une destination touristique privilégiée.

str-er/aub/ahu/jpc