NOUVELLES
17/02/2013 07:33 EST | Actualisé 19/04/2013 05:12 EDT

Manifestation à Washington contre le projet Keystone XL

Des dizaines de milliers de personnes sont rassemblées dimanche près de la Maison-Blanche, à Washington, pour appeler le président Barack Obama à présenter des mesures concrètes contre le réchauffement climatique. Plusieurs s'opposent au projet de pipeline Keystone XL de la compagnie TransCanada.

Selon le Sierra Club, l'un des organisateurs de l'événement, quelque 30 000 manifestants étaient rassemblés en milieu de journée près de la Maison-Blanche. La manifestation est pacifique.

Les manifestants veulent rappeler au président Obama de tenir les promesses qu'il avait faites en 2008 en matière d'environnement et de lutte aux changements climatiques.

Ils réclament entre autres l'annulation du projet Keystone XL de 7 milliards de dollars, qui permettrait de relier les sables bitumineux de l'Alberta aux raffineries texanes le long du golfe du Mexique.

Dans son discours sur l'état de l'Union, mardi dernier, le président des États-Unis, Barack Obama, a réitéré son intention de lutter vigoureusement contre les changements climatiques, notamment pour accélérer la transition vers l'utilisation d'énergies renouvelables, mais il n'a fait aucune mention du projet Keystone XL.

L'administration américaine doit remettre dans les prochains jours un rapport concernant l'impact environnemental du projet, sur lequel la Maison-Blanche devrait se baser pour y donner ou non son feu vert.

Quant au nouveau secrétaire d'État américain, John Kerry, qui devra prendre la décision, il a refusé de se prononcer publiquement sur le projet d'oléoduc.

Le gouvernement canadien appuie le projet, faisant valoir qu'il générerait des milliers d'emplois dans les deux pays.

De leur côté, les environnementalistes dénoncent l'initiative et demandent son annulation. À Washington, une manifestation contre le pipeline Keystone XL s'est soldée mercredi par l'arrestation de 48 personnes.