NOUVELLES
17/02/2013 08:34 EST | Actualisé 19/04/2013 05:12 EDT

Equateur: "notre destin est entre nos mains", lance Correa

Le président sortant d'Equateur Rafael Correa, appelé dimanche ses compatriotes à voter massivement aux élections générales, en lançant que le destin du pays "est dans leurs mains", après avoir voté dans la matinée à Quito.

"Décidons de notre futur. Que ce soit une fête nationale, démocratique. Notre destin est entre nos mains", a déclaré M. Correa, grand favori du scurtin, qui a déposé son bulletin dans une école du nord de la capitale, assiégée par une forêt de micros.

"Je vous invite à voter avec beaucoup de responsabilité, conscience et un amour infini", a ajouté le dirigeant socialiste, décontracté et souriant, vêtu d'une veste noire et chemise blanche.

Au pouvoir depuis 2007 à la tête de ce pays de 15 millions d'habitants, M. Correa, l'un des leaders de la gauche latino-américaine, a souhaité que le processus électoral soit "le plus transparent dans l'histoire du pays".

Cet économiste de 49 ans, crédité d'une très large avance face à une opposition éclatée en sept candidats, devrait l'emporter dès le premier tour devant son principal rival, le banquier conservateur Guillermo Lasso, selon les sondages.

M. Lasso doit voter de son côté en début d'après-midi dans le port de Guayquil (sud-ouest), seconde ville et principal centre économique du pays.

Les électeurs doivent également désigner leurs représentants à l'assemblée nationale, où le parti du président, Alianza Pais, ne dipose que d'une majorité relative.

axm-pz/dro