NOUVELLES
17/02/2013 05:55 EST | Actualisé 19/04/2013 05:12 EDT

Des dizaines de milliers de fidèles pour l'avant-dernier Angélus du pape

Des dizaines de milliers de fidèles se dirigeaient dimanche vers la place Saint-Pierre pour assister à l'avant-dernier Angélus du pape Benoît XVI avant sa démission prévue le 28 février, ont constaté des journalistes et photographes de l'AFP.

Les forces de police ont fermé à la circulation Via della Conciliazione, la large avenue qui mène au Vatican, alors que selon des estimations des autorités locales, l'affluence pourrait atteindre les 100.000 personnes au moment où le pape se montrera au balcon de ses appartements, à 11H00 GMT.

A 17H00 GMT dimanche, le pape se retirera pour des exercices spirituels qui dureront toute la semaine et seront ponctués de méditations confiées à l'actuel "ministre de la Culture" du Vatican, le cardinal Gianfranco Ravasi, un "papabile" (candidat potentiel à la papauté) de 71 ans.

Au terme de quasiment huit ans de pontificat, le pape Benoît XVI a annoncé lundi dernier sa démission, en expliquant n'avoir "plus la force" d'assumer cette charge en raison de "l'avancement de l'âge".

Cette renonciation volontaire d'un pape a pour unique précédent le cas il y a 700 ans de Célestin V, qui abandonna sa charge en 1294 cinq mois après avoir été élu pape, pour retourner à sa vie antérieure de moine ermite.

A 19H00 GMT le 28 février, Benoît XVI ne sera plus pape et s'ouvrira alors la période dite de "siège vacant" pendant laquelle un Conclave sera convoqué pour élire son successeur.

Cette fois, le Conclave qui, théoriquement selon la Constitution apostolique, ne peut pas commencer avant un délai de 15 à 20 jours pourrait être avancé, selon le Vatican. La Constitution avait été "pensée en cas de mort du Saint Père" et pour donner le temps aux cardinaux électeurs (jusqu'à 80 ans) d'arriver à Rome mais plusieurs prélats ont posé la question d'une anticipation de cette réunion, ce qui est possible en cas d'accord du collège des cardinaux, a rappelé le Vatican.

Les 117 cardinaux électeurs se réuniront dans le plus grand secret sous les magnifiques fresques de Michel-Ange dans la Chapelle Sixtine tout le temps nécessaire pour parvenir à une majorité des deux tiers.

ide-fka/ggy