Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La fille de la comédienne Violette Chauveau suit les traces de sa mère

Rosine Chouinard-Chauveau, la fille des comédiens Normand Chouinard et Violette Chauveau, suit les traces de ses parents. La jeune femme, qui tient l'un des rôles principaux du film Catimini, sorti sur nos écrans il y a quelques semaines, complète actuellement sa première année d'études à l'École nationale de théâtre. C'est ce qu'a confié sa mère, rencontrée jeudi soir sur le tapis rouge de la première de la pièce Orange mécanique.

« Je suis très fière d'elle, a déclaré Violette Chauveau. J'ai l'impression qu'elle a vraiment une identité qui lui est propre, une personnalité, qu'elle ne tient ni de son père, ni de moi. Elle a une manière très personnelle d'apprendre le métier. Et je suis contente qu'elle fréquente une école de théâtre. Tant qu'à pratiquer le métier, je trouve que c'est mieux d'avoir une formation complète, pour avoir le plus large éventail possible. C'est difficile d'entrer à l'École nationale, mais elle y est parvenue. En plus, j'ai adoré Catimini; je trouve que c'est un bijou de film. »

Rosine Chouinard-Chauveau incarne Mégane, une adolescente rebelle, dans ce deuxième long-métrage de fiction de la réalisatrice Nathalie Saint-Pierre, qui s'attarde aux destins de quatre fillettes prises en charge par la DPJ. La jeune actrice a tourné ses scènes juste avant d'entamer sa formation scolaire.

« C'était sa première grosse expérience. Elle avait fait des petites choses ici et là, mais rien d'aussi gros. Elle a adoré ça, elle est totalement emballée. C'a été un coup de cœur et ça lui a donné le courage nécessaire pour se présenter dans les écoles », a conclu sa maman, visiblement enthousiaste.

INOLTRE SU HUFFPOST

Catimini, de Nathalie St-Pierre

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.