NOUVELLES
16/02/2013 08:48 EST | Actualisé 18/04/2013 05:12 EDT

Turquie/Syrie: manifestations à Ankara contre les Patriot et la Chine

Des manifestants ont protesté samedi à Ankara dans deux rassemblements distincts contre le déploiement de missiles américains Patriot en Turquie près de la frontière syrienne et contre "le soutien" de la Chine au président syrien Bachar al-Assad.

Quelque 150 militants se sont rassemblés dans le centre de la capitale turque pour dénoncer le déploiement de ces missiles en scandant: "Chassons les Etats-Unis et l'Otan de notre pays et de notre région".

L'Otan a accepté en décembre le déploiement de missiles Patriot pour soutenir son allié turc après que des obus tirés de Syrie sont tombés du côté turc de la frontière, tuant cinq civils.

Les Etats-Unis, l'Allemagne et les Pays-Bas ont chacun envoyé deux batteries de Patriot en Turquie et jusqu'à 350 hommes dans le cadre de cette mission prévue pour durer une année.

Ankara et l'Otan ont assuré que le but du déploiement, critiqué par le pouvoir syrien et son allié russe, était purement défensif.

Des manifestants se sont par ailleurs rassemblés samedi devant l'ambassade de Chine à Ankara pour réclamer qu'elle "cesse de soutenir" le régime de Bachar al-Assad.

Ils ont déployé des banderoles proclamant: "Chine tyran, Assad tyran" et "Chine, tyran, hors de Syrie!".

La Chine et la Russie ont usé de leur droit de veto au Conseil de sécurité de l'ONU pour bloquer des projets de résolution menaçant le régime syrien de sanctions.

Pékin a parallèlement appelé régulièrement au dialogue pour tenter de mettre un terme à la violence en Syrie qui a fait selon les Nations unies quelque 70.000 morts depuis mars 2011.

fo/ggy/plh