NOUVELLES
16/02/2013 09:38 EST | Actualisé 18/04/2013 05:12 EDT

Pistorius, hébété, réitère ses dénégations contre l'accusation de meurtre

Oscar Pistorius, le célèbre athlète paralympique sud-africain inculpé du meurtre de sa petite amie Reeva, une top-modèle tuée chez lui le jour de la Saint-Valentin, est "hébété par le choc et le chagrin", a indiqué son oncle Arnold samedi dans un communiqué.

"Comme vous pouvez l'imaginer, notre famille tout entière est terrassée, nous sommes complètement en état de choc --d'abord à cause de la mort tragique de Reeva que nous avions tous rencontrée et profondément appréciée ces derniers mois", a déclaré Arnold Pistorius, qui a reçu la presse dans sa maison à Pretoria.

"Oscar est --comme vous pouvez l'imaginer-- hébété par le choc et le chagrin", a-t-il dit, tandis que le sportif passait sa troisième journée en détention après le drame dont il rejette la qualification de meurtre.

"Nous avions tous pu mesurer la place qu'elle avait prise auprès d'Oscar durant cette période et combien ils étaient heureux. Ils avaient des projets ensemble et Oscar se sentait plus heureux dans sa vie privée qu'il ne l'avait été depuis longtemps", a ajouté M. Pistorius, l'oncle.

"En même temps, toute notre famille se bat évidemment pour mettre un terme à l'accusation de meurtre à l'encontre d'Oscar. Après avoir consulté les représentants légaux, nous regrettons l'allégation de meurtre prémédité. Nous n'avons aucun doute sur le fait qu'elle est infondée et que le dossier du parquet, y compris les pièces à conviction, démentent fortement toute possibilité d'un meurtre prémédité et d'un meurtre tout court", a-t-il ajouté.

"Nous portons tous le deuil pour Reeva, sa famille et ses amis", a ajouté M. Pistorius, à quelques heures de la diffusion d'une émission de télé-réalité dont Reeva Steenkamp, 29 ans, sera l'héroïne post-portem.

L'émission ne manquera pas d'émouvoir des millions de téléspectateurs sud-africains choqués par sa mort, abattue de quatre balles de 9mm au domicile de Pistorius quelques heures après une dispute dans des circonstances qui restent à élucider.

La famille a accepté que l'émission, tournée avant la mort de Reeva, soit diffusée pour que "tout le monde voie qui était leur fille", selon la chaîne publique SABC1.

Il s'agit d'un reality-show réunissant sept "célébrités" et sept candidats ordinaires, qui s'affrontent dans un endroit paradisiaque dans différentes joutes au terme desquelles le vainqueur du jour élimine l'un des participants en disant "fais tes bagages et dégage de mon île".

L'émission sera accompagnée d'une vidéo-hommage d'une minute issue du montage d'images réalisées pendant le tournage et postée par avance sur Twitter par l'un des participants, le jeune chanteur sud-africain Mario Ogle.

On y voit la blonde Reeva évoluer parmi les dauphins, et proclamer, radieuse, son amour pour la Jamaïque -où le tournage a eu lieu- et pour la vie en général.

Commentant "sa sortie" de l'émission, elle déclare: "Je rentre à la maison avec un goût de douceur dans la tête (...) je n'ai pas de regret (...) La façon dont on sort, pas seulement ton voyage dans la vie, et dont on fait sa sortie est si importante. Cela peut avoir une influence négative ou positive mais il faut juste toujours conserver son intégrité, garder la classe et être toujours vrai avec soi même", dit-elle en concluant "Vous allez tous tellement me manquer".

clr/sd