NOUVELLES
16/02/2013 12:17 EST | Actualisé 18/04/2013 05:12 EDT

Grèce : nouvelles arrestations pour corruption (police)

La lutte contre la corruption en Grèce s'est traduite par de nouvelles arrestations, celle de trois membres de l'Unité du crime financier et économique (SDOE) et celle de deux policiers dans des incidents séparés, a annoncé la police samedi.

Les trois membres du SDOE, âgés de 58, 54 et 58 ans, ont été arrêtés dans l'ouest de la Grèce pour l'extorsion présumée des fonds d'un homme d'affaires local. L'un d'entre eux est un haut responsable de la brigade de répression des fraudes, a indiqué une source policière à l'AFP.

Par ailleurs, soupçonnés d'avoir fait chanter le propriétaire pakistanais d'un magasin d'alimentation, âgé de 31 ans, deux policiers ont été arrêtés à Athènes.

Selon les témoignages, les policiers ont placé jeudi le commerçant et son assistant bangladais, âgé de 43 ans, en garde à vue pour des infractions à la réglementation sanitaire et des fraudes fiscales présumées, et ont ensuite exigé de l'argent pour leur libération.

Ces deux arrestations sont les dernières d'une série d'arrestations survenues cette semaine en Grèce dans le cadre de la lutte contre la corruption.

Mercredi, le chef de la police du quartier ouvrier de Renti à Athènes a été arrêté, soupçonné de s'être emparé des 4.000 euros qu'un commerçant pakistanais transportait dans sa voiture.

La veille, un autre haut responsable de la police, identifié comme le chef de la police d'Egaleo, autre quartier ouvrier situé dans l'ouest d'Athènes, a été arrêté après avoir tenté d'extorquer de l'argent à un buraliste pakistanais, selon des témoins.

La corruption est un fléau en Grèce, pays en proie à une grave crise économique et qui fait face à une sixième année de récession.

kv/bbc/sym