NOUVELLES
15/02/2013 10:25 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

Scandale de la viande de cheval: les temps forts

Voici les temps forts du scandale de la viande de cheval, vendue comme de la viande de boeuf, qui a éclaté en Europe il y a un mois:

- mi-janvier 2013: Les autorités irlandaises découvrent que des hamburgers vendus en Grande-Bretagne et en Irlande contiennent de la viande de cheval. Des dizaines de millions de steaks sont retirés des étals.

- 7 février: Selon l'Agence britannique de sécurité alimentaire (FSA), des lasagnes, distribuées par la marque de surgelés Findus, censées être au boeuf, contiennent pour certaines jusqu'à 100% de viande de cheval.

- 8: Le sous-traitant français Comigel, qui a produit les plats surgelés pour Findus et plusieurs marques de distributeurs annonce le retrait de tous ses produits et met en cause un de ses fournisseurs, la société française Spanghero. Cette dernière indique que la viande provient de Roumanie.

- Le géant suédois Findus retire certains produits incriminés en France et en Suède, après l'avoir fait au Royaume-Uni.

- 9: Spanghero annonce qu'il poursuivra le producteur roumain.

- A Paris, les premiers résultats de l'enquête de la répression des fraudes révèlent un circuit commercial de la viande de cheval passant par Chypre et les Pays-Bas.

- Ouverture d'une enquête en Roumanie.

- 10: Après Findus qui a déposé plainte, Comigel estime avoir été "berné" et annonce qu'il va "demander réparation".

- 11: Des agents de la répression des fraudes inspectent le siège de Comigel à Metz (est de la France) et celui de Spanghero à Castelnaudary (sud). Réunion de crise entre le gouvernement et la filière agroalimentaire.

- Bucarest dément toute irrégularité.

- Ouverture d'une enquête aux Pays-Bas.

- 12: En France, des tests effectués par la marque de surgelés Picard révèlent la présence de cheval dans les lasagnes.

- Une enquête préliminaire pour tromperie est transférée au pôle santé publique du parquet de Paris.

- 13: Réunion de crise à Bruxelles: l'UE lance une campagne de tests ADN dans tous les Etats membres et demande de procéder à des contrôles pour détecter la présence éventuelle de phenylbutazone, un anti-douleur proscrit dans l'alimentation. Elle confie à Europol la coordination des enquêtes judiciaires.

- Du cheval est trouvé dans des lasagnes en Suisse et en Allemagne.

- 14: Spanghero, accusé par le quotidien Le Parisien d'avoir acheté 42 tonnes de viande de cheval en janvier, assure "n'avoir commandé, réceptionné et revendu que de la viande réputée de boeuf" et dûment étiquetée.

- L'agence française anti-fraudes indique que l'affaire porte sur 750 tonnes de viande pour plus de 4,5 millions de plats cuisinés vendus dans 13 pays européens.

- Le gouvernement français désigne comme principal responsable du scandale, la société Spanghero, coupable de "tromperie économique" et annonce qu'elle sera poursuivie. Son agrément sanitaire est suspendu.

- Des tests effectués au Royaume-Uni révèlent la présence de phénylbutazone dans six carcasses de chevaux, dont certaines ont été envoyées en France. Paris annonce qu'elles ont été identifiées et qu'il s'agit d'une "seconde affaire".

- Trois hommes soupçonnés de fraude sont interpellés dans un abattoir britannique et une usine du Pays de Galles, perquisitionnés le 12.

- 15: Confirmation de la présence de viande de cheval dans des lasagnes en Norvège et dans des tortelloni en Autriche.

- Enquête au Danemark sur de la viande de cheval dans des pizzas.

- Selon la FSA, de la viande de cheval a été détectée dans 29 produits sur 2.501 testés au Royaume-Uni.

fm/pj/dro