NOUVELLES
15/02/2013 05:46 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

NBA - All Star Game: pluie d'étoiles sur Houston

Une pluie d'étoiles va s'abattre sur Houston (Texas) ce week-end dans le cadre du All Star Game de la NBA, un match-exhibition qui rassemble les tout meilleurs joueurs de la Ligue.

Ce rendez-vous coïncide en outre avec le 50e anniversaire de l'étoile la plus scintillante de l'histoire de la NBA, Michael Jordan.

Les stars ne seront pas que sur le terrain puisque nombre de célébrités, de la chanteuse Alicia Keys au sprinteur sextuple médaillé d'or olympique Usain Bolt, sont attendus à Houston pour la fête du basket "Made in USA".

Kobe Bryant (Los Angeles Lakers) honorera sa 15e sélection consécutive, un record, alors que sept petits nouveaux feront leur apparition sur la piste aux étoiles, dont six en Conférence Est: Tyson Chandler (New York), Paul George (Indiana), Jrue Holiday (Philadelphie), Kyrie Irving (Cleveland), Joakim Noah (Chicago), Brook Lopez (Brooklyn), James Harden (Houston).

L'équipe de la Conférence Est a déjà perdu un de ses titulaires sur blessure, le meneur de Boston Rajon Rondo, et pourrait devoir se priver de Carmelo Anthony (New York), qui se plaint de douleurs au bras droit.

L'Est, qui sera entraîné par le coach de Miami Erik Spoelstra, pourra compter LeBron James et Dwyane Wade, qui sont en forme en ce moment, et sur le vieux grognard Kevin Garnett. L'intérieur des Boston Celtics, 37 ans, qui a indiqué que Houston marquerait toutefois son "dernier All Star Game", lui qui va le jouer pour la 15e fois en 18 ans de carrière.

A l'Ouest, l'équipe type aura une forte coloration californienne avec deux joueurs des Lakers (Bryant et Dwight Howard) et deux des Clippers (Chris Paul et Blake Griffin), en plus de Kevin Durant, désigné MVP en 2012 à Orlando.

Tim Duncan va jouer son 14e All Star Game, sous les ordres de son entraîneur à San Antonio, Gregg Popovich, et aux côtés de son coéquipier Tony Parker.

Le All Star Game, sans aucun enjeu sportif, est un match-exhibition où la défense est quasi absente et où les actions spectaculaires sont légion.

La Conférence Est mène la série par 36 victoires à 25 mais l'Ouest a remporté les deux dernières éditions.

bpe/gv