NOUVELLES
15/02/2013 10:04 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

Mondiaux-2013/Slalom géant: Ligety entre dans le gotha

L'Américain Ted Ligety s'est inscrit dans le gotha de l'histoire du ski alpin, avec une 3e médaille d'or aux Championnats du monde 2013, la plus accomplie dans la défense de son titre de slalom géant, la discipline école, vendredi à Schladming.

Le skieur de l'Utah a confirmé sa mainmise sur les portes larges, 81/100e devant l'Autrichien Marcel Hirscher, médaille d'argent, et l'Italien Manfred Mölgg, médaille de bronze, à 81/100e et 1 sec 75/100e.

Ligety, 28 ans, est définitivement le grand homme de la compétition, après ses succès en super-G et super-combiné dans la station de Styrie.

"Je suis super content. C'était vraiment une sensation de plénitude de décrocher cet or. J'ai pris quelques risques. La lumière baissait et la piste était vraiment bosselée", a expliqué le vainqueur.

"J'ai perçu l'enthousiasme de la foule dans l'aire d'arrivée quand Hirscher a pris provisoirement la tête. Mais je n'ai pas ressenti de pression. J'avais 1 sec 3/10e de marge au départ", a ajouté super-Ligety.

Avec déjà 15 succès, pour 34 podiums, Ligety domine outrageusement la discipline en Coupe du monde. Une régularité qui lui a valu trois petits globes (2008, 2010, 2012).

Le skieur de Park City (Utah) avait assommé la concurrence sur le 1er parcours, reléguant le Norvégien Aksel Lund Svindal, finalement 4e, et Hirscher de 1 sec 30 et 1 sec 31.

Cette saison, avec l'introduction d'une réglementation imposant des skis au rayon de courbe plus long, la domination de Ligety s'est encore accentuée. Il a gagné quatre fois en cinq courses. Alors qu'il s'affichait comme l'opposant principal de ce changement, l'Américain anticipait le changement en testant les nouveaux skis bien plus tôt que ses adversaires.

Ambitieux et gros travailleur, Ligety est aussi un amoureux du ski libre. Ainsi, il s'était offert une journée de poudreuse, en compagnie de ses partenaires de l'équipe US, avant les épreuves de Val d'Isère, en décembre dernier.

Pour son entraîneur, ce gabarit moyen présente aussi un rapport poids-puissance exceptionnel, qui exprime le mieux son potentiel dans le ballet des portes larges.

Grâce à lui, les Etats-Unis ont pris la tête au tableau des médailles, aux dépens de la France, qui n'a pu enrichir sa déjà riche collection de breloques (deux en or, un argent et un bronze). Le prodige Alexis Pinturault, 21 ans, a pris la 5e place, à 1 sec 94/100e du vainqueur.

Le skieur de Courchevel tourne autour du podium - déjà 6e en super-G et en super-combiné -, quand ses compatriotes moins cotés sont montés sur les podiums. Et Thomas Fanara est tombé à la fin du 1er tracé, quand il allait conclure à moins d'une seconde de Ligety.

Pour une fois, Svindal, quintuple champion du monde a terminé au pied du podium. "Ce n'est pas l'idéal. Mais j'ai déjà pris un or (descente) et un bronze (super-G) la semaine dernière. Bien sûr, j'étais venu avec l'ambition de quatre médailles. Donc, ça aurait pu être mieux", a commenté le colosse d'Oslo.

asc/el/alh