NOUVELLES
15/02/2013 06:16 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

Mondiaux-2013/Slalom dames: la reine retrouve la princesse

Le slalom dames des Mondiaux de ski alpin propose un duel encore improbable il y a quelques jours, entre la reine autrichienne Marlies Schild, remise rapidement d'une blessure à un genou, et la princesse américaine Mikaela Shiffrin, samedi à Schladming.

"C'est la reine du slalom et moi seulement +la princese de la neige+", note la teenager du Colorado, déjà victorieuse dans trois slaloms de Coupe du monde cet hiver.

En l'absence de Schild, opérée d'une déchirure du ligament latéral interne du genou droit le 21 décembre dernier, Shiffrin, 17 ans, avait été sacrée "reine de la neige", le titre officiel de la gagnante du slalom de Zagreb.

"Marlies n'était pas là, et je n'étais donc que la princesse. Elle a toujours été une source d'inspiration pour moi, ajoute la jeune fille, formée dans une académie de la Côte Est. Aussi, je suis contente qu'elle soit au départ. Cela donnera plus d'intérêt à l'épreuve".

"C'est un cadeau que je puisse à nouveau skier. Je me réjouis de cette course et je me sens bien", a déclaré Schild, 33 slaloms de Coupe du monde à son actif, en annonçant officiellement son retour mercredi.

La tenante du titre a ajouté: "Je n'ai pas d'objectif. Je ne sais pas à quel point je suis rapide, car je n'ai pas d'éléments de comparaison".

"Si elle revient, c'est qu'une médaille est possible", a cependant remarqué l'Autrichienne Katharina Gutensohn, descendeuse à succès des années 90.

Ce duel inter-générations (14 ans séparent Schild et Shiffrin) fait de l'ombre au reste du plateau. Pourtant, l'Allemande Maria Höfl-Riesch a quelques titres à faire valoir dans la discipline technique: championne olympique 2010 et or aux Championnats du monde 2009 à Val d'Isère.

"J'ai déjà réussi mes Mondiaux avec l'or du super-combiné. Alors je vais skier sans pression", a indiqué la Bavaroise.

La Slovène Tina Maze, à la poursuite d'une 4e médaille à Schladming, est moins détendue: "J'ai très mal skié dans le slalom du super-combiné, oubliant d'attaquer. Il ne faut pas que cela se reproduise samedi".

Impériale en Coupe du monde, la polyvalente a déjà conquis dans la station de Styrie l'or en super-G et deux médailles d'argent, en super-combiné et en slalom géant.

asc/gv