NOUVELLES
15/02/2013 07:21 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

Libye: explosion d'une voiture d'un ex-rebelle à Benghazi, pas de victimes (sécurité)

La voiture d'un commandant ex-rebelle a explosé vendredi près d'un commissariat de police à Benghazi, deuxième ville du pays, sans faire de victime, a indiqué à l'AFP une source des services de sécurité.

Selon cette source, une bombe artisanale a été lancée par des inconnus sur la voiture d'un commandant ex-rebelle, Aymen Al-Arak, qui était stationnée devant chez lui, à quelques mètres du commissariat de police d'Al-Berka au centre de Benghazi (est).

L'explosion na pas fait de victimes mais "la voiture a été gravement endommagée", a-t-on ajouté de même source.

Cette attaque intervient à la veille de la commémoration du deuxième anniversaire de la révolution libyenne du 17 février qui fit chuter le régime de Mouammar Kadhafi en 2011, dans une atmosphère de craintes d'une flambée de violences après des appels à manifester contre les nouvelles autorités.

Berceau de la révolte de 2011, Benghazi a connu une série d'attaques contre des intérêts occidentaux, des postes de police et des assassinats de responsables de la sécurité ou d'anciens rebelles et est devenue un repère pour les groupes jihadistes.

Quatre Américains, dont l'ambassadeur Chris Stevens, ont été tués dans l'attaque du consulat à Benghazi par des groupes lourdement armés le 11 septembre 2012.

bra/ila/sw