NOUVELLES
15/02/2013 06:52 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

Les passagers du navire de croisière Carnival Triumph sont finalement évacués

MOBILE, États-Unis - Plusieurs autobus transportant des passagers du navire de croisière «Carnival Triumph» sont arrivés à l'hôtel Hilton de La Nouvelle-Orléans en tout début de journée, vendredi.

Des ambulanciers étaient sur place pour venir en aide aux passagers qui en avaient besoin.

Le «Carnival Triumph» était parti du Texas il y a une semaine et se dirigeait vers le Mexique quand un incendie est survenu dans la salle des machines dimanche. L'incendie a coupé la principale source d'alimentation électrique du navire, perturbant ses systèmes de pompage de l'eau et d'évacuation des eaux usées.

Des remorqueurs sont allés récupérer le navire mais le «Carnival Triumph» n'a finalement accosté que vers 22h15, jeudi soir, au grand soulagement de passagers qui ont évoqué des couloirs transformés en égout à ciel ouvert, des chambres suffocantes, une odeur pestilentielle et un manque de vivres.

Plusieurs passagers ont dormi sur le pont du navire pour avoir de l'air frais.

Il a fallu environ quatre heures pour voir au débarquement des quelque 4200 personnes qui se trouvaient à bord, dont 3000 passagers.

La frustration face à l'entreprise de croisières était bien palpable jeudi. Des passagers et leurs proches se sont demandés pourquoi il fallait autant de temps pour revenir à la terre ferme.

Des images diffusées par le réseau CNN montraient des passagers avec des pancartes «Help» et «I love you» suspendues au balcon de leur cabine. D'autres marchaient de long en large sur le pont et certains agitaient la main en voyant des hélicoptères survoler le paquebot.

Carnival Cruise Lines a annulé une dizaine d'autres croisières prévues sur le navire et a admis que le «Carnival Triumph» avait subi d'autres problèmes mécaniques dans les semaines ayant précédé l'incendie dans la salle des machines.

L'agence américaine de sécurité des transports a ouvert une enquête.