NOUVELLES
15/02/2013 09:05 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

Le 1er avion de transport militaire A400M livré avant le salon du Bourget (Airbus Military)

Le premier exemplaire de l'avion de transport militaire européen A400M sera livré à la France avant le salon aéronautique du Bourget qui s'ouvre le 17 juin, a annoncé vendredi à Séville son constructeur, Airbus Military.

"Toutes les équipes travaillent d'arrache-pied pour livrer le premier appareil avant le Bourget", a déclaré à des journalistes Cédric Gautier, le directeur du programme A400M.

Le salon aéronautique du Bourget se tient cette année du 17 au 23 juin.

L'appareil, sorti de la chaîne d'asssemblage à Séville, porte déjà une cocarde française. Il doit effectuer son premier vol dans la première semaine de mars. La livraison officielle à l'armée de l'air française doit avoir lieu entre la fin mai et début juin, prévoit M. Gautier.

Le commandant en chef de l'armée de l'air, le général Denis Mercier, avait indiqué la semaine dernière à l'AFP que compte tenu de cette date de livraison, il visait une entrée en service effective de de l'A400M au début 2014.

Le premier exemplaire sera légèrement en retard sur le calendrier fixé par contrat, qui prévoyait une livraison au premier trimestre. Mais Airbus Military livrera comme prévu trois appareils à la France cette année et un à la Turquie, en septembre, a assuré M. Gautier.

Le nouvel appareil a connu l'année dernière des difficultés de mise au point de ses turbopropulseurs, des moteurs à hélice d'une puissance inégalée à ce jour en Occident.

Cet avion, financé par sept pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Luxembourg et Turquie) a connu quatre ans de retard et des dépassements de coûts de 6,2 milliards d'euros, soit environ 10% du coût total du programme.

Les pays participants ont accepté en 2011 après d'âpres négociations de revoir le contrat initial, et de partager les surcoûts avec EADS, la maison mère d'Airbus.

Equipé de quatre turbopropulseurs, l'appareil a été développé à la fois pour des transports stratégiques sur de longues distances et des missions tactiques, c'est-à-dire des opérations au plus près des zones de combat, avec des atterrissages sur des terrains non préparés.

Il sera capable d'emporter jusqu'à 37 tonnes sur une distance de 3.300 km.

L'A4000M est déjà commandé à 174 exemplaires et Airbus military espère en exporter 400 de plus dans les 30 prochaines années.

pmr/fz/fw