NOUVELLES
15/02/2013 12:53 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

La compagnie russe Soukhoï livre un premier Superjet 100 au Laos

Le constructeur aéronautique russe Soukhoï a annoncé vendredi avoir livré un premier avion régional Soukhoï Superjet 100 au Laos, devenu le premier pays d'Asie du Sud-Est à exploiter cet appareil présenté comme l'espoir de l'aéronautique civile russe.

L'avion, commandé par la compagnie aérienne laotienne Lao Central, est arrivé vendredi à Vientiane, la capitale du Laos, a précisé le groupe Soukhoï Aviation civile dans un communiqué.

"L'appareil livré à Lao Central est devenu le premier avion du type Soukhoï Superjet 100 qui est arrivé en Asie du Sud-Est pour exploitation commerciale", a souligné le PDG du groupe russe, Andreï Kalinovski, cité dans le communiqué.

En mars 2011, Lao Central a commandé trois avions Superjet 100 et mis une option pour six autres appareils de ce type, selon le communiqué.

Cette compagnie aérienne privée créée en 2010 envisage d'exploiter cet avion régional d'une centaine de places sur les vols intérieurs et internationaux, notamment à destination de Bangkok, Hanoï et Singapour, selon la même source.

Le Superjet a été conçu pour faire concurrence au brésilien Embraer et au canadien Bombardier sur le marché jugé prometteur des avions régionaux.

Le premier vol de l'avion, d'un prix catalogue d'environ 30 millions de dollars, a eu lieu en 2008 et le premier appareil a été livré à la compagnie arménienne Armavia en avril 2011. En Russie, il est exploité par Aeroflot et depuis peu par la compagnie sibérienne Iakoutia.

Le programme a été terni par le crash d'un appareil en mai 2012 au cours d'un vol de démonstration en Indonésie. L'accident, dû selon les autorités indonésiennes à une erreur humaine du pilote, a causé la mort des 45 passagers de l'avion.

mp/dro