NOUVELLES
14/02/2013 03:02 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

Washington ajoute l'un des principaux commandants d'Aqmi à sa liste noire

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi avoir ajouté un des principaux commandants d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Yahya Abou El Hamame, à leur liste noire des personnes visées par leurs sanctions antiterroristes.

Yahya Abou El Hamame "joue un rôle clef dans la poursuite des activités terroristes de ce groupe en Afrique du Nord et au Mali", écrit le département du Trésor dans un communiqué à propos de cet homme d'une trentaine d'années devenu fin 2012 chef d'Aqmi pour le Sahara et le Sahel.

Les avoirs que cet Algérien pourrait détenir aux Etats-Unis sont gelés et tout ressortissant américain venant à commercer avec lui s'expose désormais à des poursuites pénales, ajoute le ministère.

"Les Etats-Unis continueront de soutenir les efforts de la France et de la communauté internationale pour combattre l'extrémisme violent d'Aqmi au Mali et dans toute la région" sahélo-saharienne, affirme le communiqué.

"Nous avons été témoins des souffrances infligées par Aqmi à des populations innocentes et à des otages sous son contrôle et nous restons déterminés à tarir les sources de financement dont l'organisation à besoin pour le recrutement de nouveaux membres et la réalisation de ses projets d'attentats", dit encore le Trésor.

Aqmi figure sur la liste des "organisations terroristes étrangères" établie par le département d'Etat américain.

mj/sl/lor