NOUVELLES
14/02/2013 05:23 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

Warren Buffett, investisseur de légende et milliardaire aux goûts simples

L'investisseur américain Warren Buffett, qui vient d'annoncer le rachat du ketchup Heinz, s'est construit au fil des ans un empire en privilégiant le bon sens et la vieille économie, tout en menant une vie modeste et en finançant des oeuvres philanthropiques loin de Wall Street.

Agé de 82 ans, celui que l'on surnomme "l'Oracle d'Omaha", du nom de la ville du Nebraska où il est né et vit toujours, est à la tête d'une fortune évaluée à 44 milliards de dollars, la deuxième des Etats-Unis après celle du co-fondateur de Microsoft, Bill Gates.

De Disney à Coca-Cola, du géant alimentaire Kraft à la banque d'affaires Goldman Sachs en passant par les trains Burlington Northern Santa Fe et les T-shirts Fruit of the Loom, Warren Buffett a investi dans de nombreux secteurs, mais ce technophobe préfère se tenir loin de la Silicon Valley.

Son credo: l'investissement tranquille, fondé sur l'analyse des marges et profits loin des "coups" boursiers de Wall Street, et la patience, avec un horizon sur le long terme.

Né le 30 août 1930, Warren Buffett, dont le père était courtier avant d'entrer au Congrès, a montré dès le plus jeune âge un intérêt pour l'argent et les affaires.

Selon la légende, il a commencé à faire du commerce dès six ans en achetant des paquets de canettes de Coca-Cola dans l'épicerie de son grand-père et en les revendant à l'unité avec un bénéfice.

Après avoir fait ses études secondaires dans les prestigieuses Universités de Pennsylvanie et Columbia, Warren, déjà marié et père de famille à 22 ans, a créé sa propre société en 1956. Il achète l'année suivante la maison d'Omaha dans laquelle il vit encore aujourd'hui.

En 1962, il acquiert une entreprise textile en pleine décrépitude: Berkshire Hathaway, qu'il transformera ensuite en colosse financier pesant 200 milliards de dollars en Bourse.

Cheveux blancs et grosses lunettes, phrasé tranquille et sourire facile, Warren Buffett, dégage une image de papy aux goûts simples, amateur de hamburgers et de Coca-cola à la cerise.

Le sage d'Omaha n'est pourtant pas un reclus. Démocrate affirmé, il était l'un des conseillers économiques de la campagne présidentielle du candidat Obama en 2007, redonnant de la voix pour le président lors de la campagne 2012.

Ses opinions politiques détonnent au sein de l'élite des affaires américaines: il répète à l'envi que les riches "devraient payer beaucoup plus d'impôts", affirmant bénéficier d'un taux d'imposition moins élevé que sa femme de ménage ou sa secrétaire.

L'octogénaire détone aussi par son goût pour l'autodérision, comme lorsqu'il se met en scène dans de petits films destinés à ses actionnaires. Fin 2009, dans un film pour sa filiale d'assurance-auto Geico, il s'était ainsi déguisé en Axel Rose, le chanteur du groupe de rock Guns n' Roses.

Iconoclaste juste dans sa vie privée, il a vécu dès 1977 loin de sa femme Susan, dont il n'a jamais divorcé. Il s'est mis en ménage avec Astrid Menks, que lui avait présentée Susan, et tous trois sont toujours demeurés bons amis. Il finira par épouser Astrid en 2006, après le décès de Susan.

Passionné de bridge, il avouait dans une interview de 2010 au Wall Street Journal qu'il avait été jusqu'à dévorer de rage la feuille des résultats d'une partie qu'il avait perdue.

En avril 2012, il a annoncé qu'il était atteint d'un cancer de la prostate, avant de se déclarer en rémission fin 2012.

La communauté financière spécule depuis des années sur son successeur à la tête de Berkshire Hathaway. Il a dit l'année passée dans une lettre aux actionnaires qu'il était choisi, tout en gardant le mystère sur son identité.

Ce grand ami du co-fondateur de Microsoft, Bill Gates, le seul Américain plus riche que lui, a lancé en 2010 avec lui une campagne visant à inciter les milliardaires de la planète à faire don de la moitié de leur fortune à des organismes de philantropie.

Lui-même a promis de se défaire de 99% de son capital pour en faire don à des oeuvres de charité de son vivant ou à sa mort.

bur-ved/sl/bdx