NOUVELLES
14/02/2013 05:18 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

Un ex-soldat est innocenté de la mort d'un collègue en Afghanistan

SHILO, Man. - Un adjudant à la retraite de l'armée canadienne a été reconnu non coupable de meurtre non prémédité, jeudi en cour martiale, en lien avec un accident d'entraînement survenu en 2010 en Afghanistan, lors duquel est mort un autre soldat.

Paul Ravensdale, du Manitoba, a cependant été reconnu coupable de quatre autres accusations, la plus sérieuse étant «infliction illégale de lésions corporelles».

Il est aussi coupable de deux accusations de manquement à ses obligations, et d'une accusation de négligence dans l'exercice de ses fonctions militaires.

Ravensdale menait un test de mines antipersonnel, en février 2010, lorsque l'un des engins explosifs a mal fonctionné et a projeté des centaines de billes d'aciers dans la mauvaise direction.

Les projectiles ont tué le caporal Joseph Baker et blessé quatre autres soldats.

La poursuite a plaidé que Ravensdale avait ignoré les règles de sécurité et permis à des soldats de se tenir trop près de la mine, mais la défense a soutenu que l'accusé ne faisait que suivre des plans approuvés par ses supérieurs.