NOUVELLES
14/02/2013 09:18 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

Le Vatican confirme que le pape s'est blessé à la tête au Mexique

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le Vatican a confirmé jeudi que le pape Benoît XVI s'est blessé à la tête lors d'un voyage au Mexique en mars 2012, mais nie que cette blessure ait influencé sa décision de renoncer à ses fonctions.

Il s'agit du plus récent détail à émerger concernant la santé du pape démissionnaire. Mardi, le Vatican avait annoncé que Benoît XVI porte un stimulateur cardiaque depuis plusieurs années et que les piles de l'appareil ont été remplacées il y a seulement quelques mois.

Jeudi, le quotidien italien La Stampa a révélé que Benoît XVI s'est blessé à Leon, au Mexique, quand il s'est levé en pleine nuit dans une chambre à coucher qui lui était inconnue.

Le quotidien ajoute que du sang a entaché les cheveux et les draps du pape.

En début de journée jeudi, Benoît XVI s'est exprimé pendant 45 minutes devant une assemblée de plusieurs milliers de prêtres. Il a profité de l'occasion pour dénoncer l'interprétation erronée, selon lui, qu'ont fait les médias du IIe concile œcuménique du Vatican dans les années 1960. Il a reproché aux médias d'avoir présenté le tout comme une lutte de pouvoir entre différentes factions au sein de l'Église.

La veille, lors de sa dernière messe publique en tant que pape à l'occasion du Mercredi des Cendres, Benoît XVI avait envoyé un message direct à son successeur et aux cardinaux qui le choisiront en dénonçant les rivalités internes qui ont sali l'image de l'Église — une référence directe au dévoilement, l'an dernier, de documents internes qui évoquent des querelles féroces parmi les dirigeants de l'Église, des allégations de corruption et une mauvaise gestion des affaires du Saint-Siège.