NOUVELLES
14/02/2013 10:17 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

Le Canadien défait les Panthers 1-0 en prolongation grâce à Rene Bourque

SUNRISE, États-Unis - Le soleil de la Floride a fait le plus grand bien au Canadien qui a conclu un court périple parfait, jeudi, en défaisant les Panthers 1-0 au BB&T Center de Sunrise.

«Nous avons joué un bon match d'équipe, a affirmé l'entraîneur Michel Therrien, ravi. Nous avons été disciplinés et nous avons imposé le rythme. Les Panthers ont été coriaces, mais nous avons pu restreindre leur temps de réaction et leur espace.»

Rene Bourque a réussi l'unique but de la soirée en prolongation, son quatrième de la saison, fouettant la rondelle au vol devant José Théodore.

Bourque a profité du beau travail du joueur de centre recrue Alex Galchenyuk.

«Ça fait partie de son apprentissage de jouer à quatre contre quatre en prolongation, a commenté Therrien. Il a donné un deuxième effort sur la séquence et Bourque est resté devant le filet.»

Auteur de 26 arrêts, Carey Price a signé son premier jeu blanc de la saison — son premier depuis le 4 février 2012 à Toronto. C'est son 17e blanchissage dans la LNH.

Théodore a été très solide devant le filet des Panthers (4-6-3), ne cédant qu'au 32e lancer auquel il était confronté.

Le CH (8-4-1) a signé un deuxième gain en autant de matchs en Floride, après avoir défait le Lightning de Tampa Bay 4-3 aux tirs de barrage, mardi.

«Ce n'est pas évident (de connaître du succès en Floride), a souligné Therrien. Nous avons amassé quatre points sur quatre. Nous pouvons dire mission accomplie.»

Le Canadien est rentré à Montréal après le match. Il accueillera les Flyers de Philadelphie au Centre Bell, samedi.

Aucun but

Le Tricolore a eu le meilleur au cours des 40 premières minutes de jeu, mais malheureusement pour lui rien n'y paraissait au score.

Dominés 21-13 au chapitre des tirs, les Panthers se satisfaisaient d'une égalité à zéro.

L'équipe qui totalise le moins de buts dans l'Est a obtenu ses meilleures occasions à l'attaque, tôt dans la soirée, au cours d'un jeu de puissance.

Le tir d'Alex Kovalov a bifurqué sur un patin de P.K. Subban et fouetté le poteau à la droite de Price.

La plus belle chance des visiteurs a été celle de Brandon Prust, vers la fin du premier vingt. Jumelé de nouveau aux deux jeunes, Prust a vu Théodore le frustrer à courte distance.

On a aussi revu le trio de David Desharnais ensemble. Constatant que Desharnais et Erik Cole étaient fougueux, l'entraîneur Michel Therrien leur a redonné Max Pacioretty.

Cole a quitté momentanément l'action en deuxième période, blessé à la suite d'un contact avec le défenseur Erik Gudbranson.

Au cours de la pénalité de Gudbranson, Rene Bourque a mis Théodore à l'épreuve deux fois à l'aide de déviations près du filet.

En troisième, Therrien a continué d'utiliser Prust et Pacioretty en alternance au sein des trios de Desharnais et d'Alex Galchenyuk.

Les Panthers ont sorti les griffes, en dominant 13-9 dans les lancers. Ils ont pu déployer une attaque massive à sept minutes de la fin, sans succès.

La table était mise pour la prolongation.