NOUVELLES
14/02/2013 07:49 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

Italie: Angelo Rizzoli interpellé pour faillite frauduleuse

Le producteur italien Angelo Rizzoli, ancien propriétaire du principal quotidien italien, Corriere della Sera, a été arrêté jeudi matin à Rome par la police financière qui le soupçonne de faillite frauduleuse.

Comme il est sérieusement malade, souffrant de diabète, sclérose en plaque, hypertension et insuffisance rénale, sa défense a demandé qu'il ne soit pas incarcéré et le parquet ne s'y étant pas opposé, l'homme a été conduit dans un hôpital.

A travers sa société Tevere Audiovisivi, il se serait servi de prête-noms pour contrôler quatre sociétés, productrices de séries pour la télévision italienne. La société mère aurait encaissé les bénéfices pour ensuite se retirer, laissant ces sociétés endettées à hauteur de 30 millions d'euros.

Âgé de 69 ans, Angelo Rizzoli est l'héritier de l'une des plus grandes familles de Milan (nord). Son grand-père Angelo a fondé le groupe éditorial Rizzoli, propriétaire des éditions Bompiani. Il avait également produit de nombreux succès du cinéma italien avec sa société Cineriz, dont le film "8 et demi" de Federico Fellini et "Le désert rouge" de Michelangelo Antonioni. La famille avait ensuite acheté le quotidien Corriere della Sera et avait détenu un temps le groupe français Flammarion.

Angelo Rizzoli avait déjà été en détention provisoire pendant 13 mois en 1983 pour faillite frauduleuse, dans le cadre de l'affaire de la loge maçonnique P2.

Après avoir perdu le contrôle du groupe au profit de la famille Agnelli, Angelo Rizzoli avait quitté Milan pour initier à Rome une nouvelle carrière de producteur télévisuel, en particulier pour la télévision publique italienne. Son épouse Melania De Nichilo Rizzoli, députée du parti de Silvio Berlusconi, "Peuple de la liberté" (PDL), fait l'objet de la même enquête.

L'ex-ministre et députée du PDL Stefania Prestigiacomo a dénoncé l'arrestation d'Angelo Rizzoli: "La démocratie est vraiment en danger. Peut-être la justice est-elle la même pour tous sauf pendant les campagnes électorales?".

str-ljm/fw