BIEN-ÊTRE
14/02/2013 05:10 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

Choisir son sextoy en toute sécurité

Les sextoys sont avant tout axés sur le plaisir mais certaines matières, plus sûres et plus écologiques, sont à privilégier. Voici quelques conseils issus de sites spécialisés.

A éviter
Première règle générale : éviter le latex gélatineux (aussi appelé jelly). Même si chaque pays dispose de ses propres régulations sur les "jouets pour adultes", il est conseillé de laisser de côté ceux qui contiennent une grande quantité de phthalates, un produit chimique utilisé pour adoucir le plastique. Le problème est que ces sextoys jelly sont très répandus sur le marché, ils sont moins chers à produire, et ils sont plus doux, selon Blisstree. Le site explique aussi que ce matériau est poreux, rendant presque impossible son nettoyage, les bactéries réussissant à s'y infiltrer.

Une experte américaine en la matière, Stefanie Iris Weis, à qui l'on doit l'ouvrage sur le sex-écolo : "Eco-Sex: Go Green Between the Sheets and Make Your Love Life Sustainable", a confié à iVillage que la meilleure façon de savoir si un sextoy n'était pas nocif : "reniflez-le, et s'il a la même odeur que l'intérieur d'une voiture neuve, reposez-le".

A préférer
Au lieu du jelly, optez pour des accessoires en silicone, poursuit Stefanie Iris Weis. Il est aussi conseillé de choisir des vibromasseurs à batterie rechargeable beaucoup plus respectueux de l'environnement que ceux à piles jetables.

Autre possibilité, le plastique dur, qui est en général non-poreux et donc sans phthalates, selon le site Blisstree.

Les sextoys en verre, habituellement fabriqués à partir de verre médical de type borosilicate, très dur, se présentent aussi comme une option sure et non-toxique.

Propreté
La plupart des sextoys sont lavables au savon et à l'eau chaude, les plastiques durs peuvent même être désinfectés à l'alcool.
Plus de conseils d'entretien et de nettoyage de ses sextoys (en anglais) sur holisticwisdom.com/how-to-clean-sex-toys.htm.