NOUVELLES
14/02/2013 06:58 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

Barrick Gold veut modifier sérieusement la façon dont ses affaires sont menées

Barrick Gold (TSX:ABX) a perdu plus de 3 milliards $ US au quatrième trimestre en raison d'une importante perte de valeur de ses activités dans le secteur du cuivre en Afrique, a annoncé jeudi la société minière, ajoutant avoir l'intention de modifier sérieusement la façon dont elle mène ses affaires.

«Je dois reconnaître que 2012 a été une année difficile pour Barrick et sans aucun doute décevante pour nos actionnaires (et) je peux vous assurer que je partage votre déception», a déclaré à des analystes le chef de la direction de l'entreprise, Jamie Sokalsky.

Barrick doit faire en sorte de tirer un meilleur rendement de sa production, a-t-il indiqué.

«Nous nous trouvons encore dans un contexte de prix de l'or élevés», a affirmé M. Sokalsky.

«Je crois qu'il existe de nombreuses raisons d'être positifs au sujet des prix de l'or et du cuivre, mais nous ne pouvons pas seulement espérer que les prix continuent d'augmenter. Nous devons mieux mener nos affaires», a-t-il ajouté.

Barrick a décidé d'éliminer ou de reporter à plus tard certaines de ses dépenses en capital prévues, en plus de diminuer de 4,2 milliards $, après impôts, la valeur de son secteur du cuivre, dont 3,8 milliards $ en ce qui concerne sa mine de Lumwana, en Zambie.

La société torontoise a indiqué ne pas avoir l'intention de construire de nouvelles mines en ce moment. Elle a également reporté les projets d'expansion de plusieurs sites existants, même si elle entend aller de l'avant avec ses projets aurifères dans le Nevada.

L'État américain représente environ un tiers de toutes les réserves d'or de Barrick et a contribué quelque 40 pour cent de la production totale de l'entreprise, l'an dernier.

Barrick, dont les résultats financiers sont comptabilisés en dollars américains, a annoncé avoir perdu 3,06 milliards $ US, ou 3,06 $ US par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre. Cela se compare au profit de 959 millions $ US, ou 96 cents US par action, du même trimestre un an auparavant.

Les revenus de l'entreprise ont augmenté de 11,3 pour cent et atteint 4,2 milliards $ US au quatrième trimestre, contre 3,76 milliards $ US.

Sur une base ajustée, Barrick a réalisé un bénéfice de 1,11 milliard $ US, ou 1,11 $ US par action, comparativement à 1,17 milliard $ US, ou 1,17 $ US par action.

Tout au long de l'exercice, Barrick a perdu 670 millions $ US, ou 66 cents US par action, sur des revenus de 14,5 milliards $ US. Le résultat ajusté est un bénéfice de 3,83 milliards $ US, ou 3,82 $ US par action.

Barrick figure parmi les plus importants producteurs aurifères au monde. La société a cependant investi dans le secteur du cuivre, ces dernières années, en raison du cours élevé de ce métal.

Les actions de Barrick Gold ont terminé la séance de jeudi à 32,44 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 72 cents, soit un peu plus de deux pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.