NOUVELLES
14/02/2013 09:14 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

Afrique du Sud: la petite amie touchée à la tête et à la main (police)

La petite amie d'Oscar Pistorius, abattue dans la nuit de mercredi à jeudi par le célèbre athlète sud-africain, a succombé à quatre tirs de 9 millimètres et été touchée à la tête et à la main, selon la police.

Au stade actuel de l'enquête, la police a établi que "quatre coups ont été tirés. Elle a été touchée par les quatre tirs", "à la tête et à la main", a indiqué à l'AFP Denise Beukes, une porte-parole de la police locale, qui n'exclut pas que davantage de coups aient été tirés.

L'heure exacte du crime n'est pas encore établie et la seule certitude est que "la police a été appelée vers 04h00 (02h00 GMT) par des voisins" de la résidence où habitait le coureur, un complexe de petits logements de deux étages, arborée par des palmiers et sécurisée par des clôtures électriques, a ajouté Mme Beukes.

Elle a précisé que l'arme du crime était "un pistolet 9mm" et "était enregistrée au nom de M. Pistorius".

Oscar Pistorius ne faisait pas mystère de son goût pour le tir. Dans une interview au New York Times début 2012, il avait confié qu'il avait dû intervenir la veille après le déclenchement de l'alarme, puis dans le feu de la conversation, avait sorti son 9 mm et deux boîtes de munitions, avant de se lancer dans une leçon de tir pour son interlocuteur.

Interrogé pour savoir s'il aimait s'entraîner souvent au tir, l'athlète avait répondu: "Seulement de temps en temps, quand je ne peux pas dormir".

jcm-liu-jg/clr/de