NOUVELLES
13/02/2013 11:10 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

USA: Jacob Lew, secrétaire au Trésor désigné, inquiet des coupes budgétaires

Le secrétaire américain au Trésor désigné, Jacob "Jack" Lew, a appelé mercredi lors de son audience de confirmation au Sénat à éviter les coupes "néfastes" dans les dépenses publiques qui se profilent aux Etats-Unis faute d'accord politique.

"Nous ne pouvons pas accepter les coupes automatiques néfastes (...) qui doivent entrer en vigueur le 1er mars", a déclaré Jack Lew devant le Comité des finances du Sénat qui doit entériner sa nomination au poste de secrétaire au Trésor.

Faute d'accord au Congrès d'ici le 1er mars, le département de la Défense américain verra notamment son budget automatiquement amputé de près de 10%.

"Avec ces coupes, nous affaiblirions nous-mêmes la reprise et mettrions trop d'emplois et d'entreprises en danger", a déclaré M. Lew au début de son audition par la Commission, ajoutant toutefois qu'il fallait également remettre les Etats-Unis sur la voie d'un budget "viable".

Jusqu'à sa nomination début janvier par le président américain Barack Obama, Jack Lew était le secrétaire général de la Maison Blanche. Habitué du monde politique, cet ancien conseiller du président Bill Clinton a également travaillé en 2007 et 2008 pour la banque Citigroup où il a notamment dirigé un fonds spéculatif.

S'il est confirmé au Trésor, au terme d'un processus qui pourrait encore prendre plusieurs semaines, M. Lew succédera à Timothy Geithner qui a quitté ses fonctions fin janvier après un mandat de quatre ans marqué par les secousses de la crise financière.

jt/sl/lor