NOUVELLES
13/02/2013 11:30 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

Un ancien responsable syrien se dit favorable à un changement pacifique

L'ancien porte-parole des Affaires étrangères syriennes Jihad Makdissi est sorti de son silence mercredi, se présentant comme un homme "indépendant" et exprimant son soutien à un "processus de changement pacifique" en Syrie, déchirée par un conflit sanglant depuis près de deux ans.

"J'ai quitté un champ de guerre, je n'ai pas quitté un pays normal", a affirmé, dans un communiqué reçu par l'AFP, M. Makdissi qui avait quitté son poste à Damas en décembre 2012.

Il explique son départ de Syrie estimant qu'"il n'y a plus de place pour la modération dans cette anarchie" et que la situation était désormais "hors de contrôle".

"J'ai quitté (la Syrie) avec calme, pour (montrer) que je suis, comme tous les Syriens, en faveur d'un processus de changement pacifique, bâti sur le partenariat et le dialogue national entre les fils d'une même patrie", a ajouté Jihad Makdissi.

"Ce changement devrait intervenir loin de la haine, de l'extrémisme et de l'intervention militaire étrangère. Il s'agit du meilleur moyen (..) pour sortir de la crise syrienne", a estimé M. Makdissi.

Pour l'ancien responsable syrien, "le mouvement populaire (déclenché en mars 2011) aux revendications légitimes (...) a gagné les coeurs, car la société dans son ensemble se tient toujours aux côtés des faibles et (soutient) les revendications légitimes de la population".

Répondant à une question de l'AFP via internet, M. Makdissi, qui ne précise pas son pays de résidence actuel, se présente comme un homme "indépendant qui n'a rejoint aucune" partie.

Le 3 décembre, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme avait indiqué que le porte-parole avait quitté son poste et s'était rendu à Londres avec sa famille, "poussé à la démission par l'entourage du président" Bachar al-Assad.

Le 11 décembre, le quotidien Al-Watan, proche du pouvoir à Damas, affirmait que M. Makdissi était en congé pour trois mois et avait quitté la Syrie de façon "officielle".

rd-rm/tg/feb