NOUVELLES
13/02/2013 07:38 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

Tour d'Oman - 3e étape: Peter Sagan récidiviste et toujours en rouge

Vainqueur mardi, le Slovaque Peter Sagan a récidivé mercredi et renforcé son maillot rouge de leader en remportant la 3e étape du Tour d'Oman cycliste, courue sur 190 km entre le fort de Nakhal et le barrage de Wadi Dayqah, dans les monts Hajar.

Sur la ligne d'arrivée, au sommet d'un superbe canyon, là même où l'an dernier il avait décroché sa première victoire d'étape dans le Sultanat, Sagan a devancé de 1 seconde le Belge Greg Van Avermaet (BMC) et le Français Tony Gallopin (RadioShack), l'Espagnol Alberto Contador échouant d'un souffle à la 4e place.

Mais le coureur de Cannondale ne se faisait guère d'illusions, déjà persuadé de devoir céder son maillot jeudi sur les pentes de la "montagne verte", où l'Italien Vincenzo Nibali s'était imposé l'an dernier.

"Demain ce sera pour quelqu'un d'autre, pas pour moi", a déclaré Sagan, après être monté sur le podium récupérer ses trois maillots, le rouge, le vert du classement par points et le blanc du meilleur jeune.

Au classement général, le triple vainqueur d'étape du Tour 2012 comptait mercredi soir 16 secondes d'avance sur Gallopin et 26 sur Van Avermaet, à la veille de la grande étape de montagne entre Al Saltiyah et le djebel Al Akhdar, avec une arrivée à 1.235 m d'altitude et une pente de 5,7 km pour un pourcentage moyen de 10,5%.

Dans les lacets de la "Montagne Verte", le face-à-face entre Contador et Nibali sera évidemment attendu, l'Espagnol de la Saxo ne comptant qu'une seconde d'avance sur son adversaire italien. Mais d'autres sont encore en lice pour le maillot rouge, et notamment le Slovaque Peter Velits, le vainqueur du Tour d'Oman 2012, à 3 secondes de Contador, mais aussi le Britannique Christopher Froome et l'Australien Cadel Evans.

L'Espagnol Joaquim Rodriguez et le vainqueur du Tour 2012 Bradley Wiggins ont par contre affiché leurs limites mercredi, le N.1 mondial 2012 lâchant près d'une minute et "Wiggo" terminant avec près de 1 min 40 sec de retard.

Avec cette nouvelle victoire de Sagan à Oman, cette 3e étape a en fait étrangement ressemblé à celle de la veille. Même vainqueur, et encore une fois une échappée au long cours, de quatre hommes cette fois, dont l'inévitable Néerlandais Bobbie Traksel, plus que jamais maillot de la combativité. Le dernier à se faire reprendre a été le Japonais Hatanaka, après une fugue de 170 km hors du peloton.

ol/dac