NOUVELLES
13/02/2013 06:18 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

Quotas de fromages importés : Agropur est en état d'alerte

Agropur, la plus importante coopérative de l'industrie laitière au Canada, craint d'être déstabilisée par le déferlement éventuel de fromages importés en provenance de l'Europe.

La direction d'Agropur a fait part de ses craintes, mercredi, à l'occasion de son assemblée générale annuelle, tenue au palais des Congrès de Montréal.

Agropur rappelle aux politiciens qu'ils se sont engagés à protéger la gestion de l'offre, notamment en contrôlant les importations. Cette mise en garde survient à la suite des déclarations faites par le ministre des Relations internationales et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée, déclarations selon lesquelles Québec est ouvert à un éventuel l'accord de libre-échange Canada-Union européenne, et ce, même si cet accord avait pour effet d'accroître les quotas de fromages importés.

Actuellement, l'Union européenne a droit à un quota non tarifé d'exportations de fromages au Canada d'au moins 10 000 tonnes. L'UE souhaite l'accroissement de ce quota. 

De son côté, Marcel Groleau, président de l'Union des producteurs agricoles, affirme qu'une présence accrue des producteurs européens dans le marché canadien aurait des conséquences négatives. Pour M. Groleau, les transformateurs canadiens de fromage de même que  les producteurs canadiens de lait « devront se retirer du marché ».

C'est aussi l'avis de la famille Désilets qui exploite depuis cinq générations la ferme laitière Désyval de Saint-Wenceslas. « C'est sûr que, s'il rentre des produits, cela viendra diminuer notre production », affirme Alain Désilets.

Agropur, qui célèbre cette année son 75e anniversaire, affiche néanmoins un chiffre d'affaires de 3,7 milliards de dollars pour l'exercice se terminant le 3 novembre 2012. Cela représente une hausse de 5,1 % comparativement à l'exercice précédent. Agropur a réussi à s'accaparer d'une part de marché de 10 % pour l'ensemble du Canada avec le lancement des yaourts de marque Iögo, en l'espace de six mois.