POLITIQUE
13/02/2013 04:24 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

Navires militaires: l'opposition dénonce l'« incompétence » du gouvernement

PC

Les partis d'opposition sont montés aux créneaux, mercredi, après avoir appris qu'Ottawa avait sous-évalué le coût réel des nouveaux navires de la Défense.

Le chef de l'opposition officielle, Thomas Mulcair : « Nous appuyons le programme pour remplacer les navires de la marine canadienne, mais nous sommes préoccupés de voir que les conservateurs sont en train de répéter les mêmes erreurs qu'avec les avions de chasse F-35. C'est une simple question d'incompétence administrative, a-t-il dit.

Mêmes échos du côté libéral. « Ce sont des milliards de dollars de coûts au cours des années, donc c'est une incompétence incroyable. Ça veut dire que l'on n'aura pas assez de navires ou on devra dépenser des milliards de dollars de plus que ce qui était prévu », a pour sa part clamé le porte-parole libéral en matière de finances, John McCallum.

Radio-Canada a révélé mardi qu'Ottawa avait sous-évalué les coûts du remplacement des navires interarmées, parce qu'il n'a pas compté avec les bons taux d'inflation.

Ce taux, principal facteur de risque dans l'industrie navale militaire, a été largement sous-estimé lorsque le gouvernement a débloqué l'enveloppe de 33 milliards de dollars pour remplacer les navires. Selon un document de la Défense nationale obtenu par Radio-Canada, la Marine canadienne a prévu une inflation d'à peine 2,7 % pour la construction des navires de soutien interarmées alors que les taux d'inflation reconnus dans ce secteur varient entre 7 et 11 %, soit plus du double.

Le ministre de la Défense Peter MacKay a défendu le gouvernement et les critiques de l'opposition.« On prévoit toujours construire les navires de combat puis ceux d'approvisionnement et, selon l'enveloppe budgétaire, ce qu'on peut négocier avec les entreprises, on va maximiser le nombre de navires tout en incluant beaucoup d'équipement. Il s'agit évidemment de bien plus que de simplement tailler de l'acier et fabriquer des coques, il va y avoir beaucoup d'équipement et de technologie à bord », a-t-il dit.

La ministre des Travaux publics de Rona Ambrose s'est rapidement éclipsée après le caucus.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les F-35 en vidéos
Les faits saillants du budget 2012