NOUVELLES
13/02/2013 06:39 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

Les locataires touchés par la hausse des taxes

Les locataires goûteront eux aussi à la hausse des comptes de taxes municipales à Québec. C'est que les propriétaires de logements locatifs peuvent leur refiler la facture. Pour certains, cela se traduira par des augmentations mensuelles appréciables.

Au cours des dernières années, la hausse des loyers attribuée au compte de taxe s'élevait à environ trois dollars par mois. Mais cette année, les locataires pourraient recevoir de mauvaises surprises. « Ça tourne autour de huit à dix dollars. On a vu des hausses de 15 dollars, voire 20 , uniquement pour les taxes. Et c'est sans compter l'augmentation de base liée aux dépenses d'exploitation du propriétaire », explique la coordonnatrice du Bureau d'animation et information logement, Nicole Dionne.

Dans le cas de rénovation majeure d'un loyer, des propriétaires ont même envoyé un avis d'augmentation pouvant atteindre 50 dollars par mois, ajoute-t-elle.

Si certains propriétaires décident de refiler la totalité de la facture à leur locataire, d'autres choisissent d'y aller graduellement. « Les gens, ils ont une limite à payer. Je ne peux pas les augmenter de 25 dollars par mois. J'augmente cette année de 15 dollars et, l'an prochain, on va augmenter aussi un peu », note Patrick Simon, un propriétaire de logements locatifs de Québec.

Les locataires qui jugent leur hausse injustifiée peuvent la contester devant la Régie du logement.