NOUVELLES
13/02/2013 09:14 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

Le bénéfice net de CAE a chuté de 17 pour cent au troisième trimestre

MONTRÉAL - La firme de simulation et formation pour l'aviation civile et de la défense CAE (TSX:CAE) a annoncé mercredi avoir vu son bénéfice net chuter de 17 pour cent au troisième trimestre, alors qu'elle a absorbé les coûts de la restructuration de ses activités dans le secteur militaire en Allemagne et fait face à l'incertitude entourant les dépenses militaires américaines.

L'entreprise montréalaise, qui fabrique des simulateurs et fournit des services de formation à des clients civils et militaires, a indiqué que son résultat net attribuable aux détenteurs d'instruments de capitaux propres avait été de 37,8 millions $, ou 15 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre.

Il s'agit d'un recul par rapport au résultat net de 45,6 millions $, ou 18 cents par action, du même trimestre il y a un an.

Les revenus ont totalisé 522,1 millions $ au troisième trimestre, en hausse de 15 pour cent par rapport aux 453,1 millions $ de la période équivalente de l'an dernier, en grande partie grâce à l'acquisition de l'entreprise de formation Oxford Aviation Academy.

Abstraction faite des coûts de restructuration, d'intégration et d'acquisition de 8,8 millions $, après impôts, le résultat net attribuable aux détenteurs d'instruments de capitaux propres a été de 46,6 millions $, ou 18 cents par action.

Les analystes s'attendaient à un résultat net de 16 cents par action sur des revenus de près de 544 millions $, selon les analystes consultés par la firme Thomson Reuters.

«Nos résultats ce trimestre ont été conformes à nos attentes alors que nous poursuivons nos efforts d'intégration et de restructuration dans les secteurs civil et militaire», a affirmé le président et chef de la direction de CAE, Marc Parent, par voie de communiqué.

«Du côté des produits de simulation dans le civil, les ventes de simulateurs ce trimestre nous portent à croire que nous atteindrons notre objectif annuel qui se situe dans la mi-trentaine. L'intégration d'Oxford, que nous avons acquise récemment, progresse comme prévu et nous continuons de prévoir d'importantes synergies dans le secteur de la formation civile lorsque ce sera complété», a-t-il ajouté.

«Du côté militaire, les niveaux de commandes ont continué à refléter les retards actuellement liés au marché de la défense. Cependant, nous avons eu un bon taux d'obtention de contrats et nous demeurons confiants en l'avenir étant donné le nombre élevé de soumissions», a enfin indiqué M. Parent.

Depuis le début du présent exercice financier, CAE a vendu 30 simulateurs de vol. L'entreprise a reçu six commandes au troisième trimestre, y compris celles de la société chinoise COMAC pour les deux premières unités destinées à son nouvel avion de passagers C919.

Durant l'exercice financier 2012, CAE avait vendu 37 simulateurs.

Entreprise fondée en 1947, CAE fournit des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère dans plus de 45 emplacements dans le monde, et forme environ 100 000 membres d'équipage chaque année.

Les actions de CAE ont terminé la séance de mercredi à 10,58 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 21 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.