NOUVELLES
13/02/2013 06:44 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

ING supprime 2400 emplois de plus en Europe

Après la Banque Barclays la veille, c'est au tour d'ING d'annoncer des mises à pied mercredi. L'institution financière, qui se prépare à séparer ses activités bancaires de celles d'assurances, éliminera 2400 emplois de plus aux Pays-Bas et en Belgique d'ici 2015.

Ces nouvelles pertes d'emplois dans le secteur bancaire s'ajoutent à celles annoncées au cours des derniers mois par d'autres institutions européennes, comme la Deutsche Bank et UBS, dans un contexte tendu sur les marchés financiers.

En novembre dernier, ING avait réduit la taille de ses effectifs, 7500 postes en moins. Le groupe bancaire et d'assurance a d'ailleurs rapporté des profits en hausse de 21 %, à 1,9 milliard de dollars, mais inférieur aux attentes des analystes pour le quatrième trimestre de 2012.

« Les clients se tournent rapidement vers un environnement plus numérique, sont plus en ligne et moins dans une approche traditionnelle, et nous devons répondre à cela », a indiqué le directeur financier d'ING, Patrick Flynn. De son côté, le directeur général de la banque, Jan Hommen, n'a pas exclu de nouvelles mesures de réduction des coûts.