NOUVELLES
13/02/2013 04:09 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

<em>Harpeur versus chômeurs </em> : chanson pour dénoncer la réforme

Les changements au programme d'assurance-emploi sèment la colère dans plusieurs régions. Le comédien et chansonnier néo-brunswickois Albert Belzile a composé la chanson Harpeur versus chômeurs pour exprimer ce qu'il voit et ce qu'il ressent.

C'est une ritournelle entraînante qui joue déjà un peu à la radio communautaire et qu'on pourrait bien entendre davantage au cours des prochaines semaines.

Albert Belzile est un artiste engagé. Il a composé cet hymne aux chômeurs parce que le sort des travailleurs lui tient à coeur.

Avec sa mélodie, M. Belzile demande de mettre fin à ce qu'il appelle la petite politique. « Mme Finley [ministre fédérale des Ressources humaines et du Développement des compétences], qu'elle vienne s'embarquer dans des bottes de rubber. Qu'elle vienne éviscérer et fileter du poisson pendant 12 heures de temps sur un plancher de ciment, les pieds au frette », ajoute-t-il.

La chanson, qui vient de sortir, a été écrite en septembre.