VIDÉO
13/02/2013 06:26 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

Le pape Benoît XVI, épuisé pour sa dernière grande messe, fustige l'hypocrisie religieuse (VIDÉO)

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Benoît XVI a célébré sa dernière messe publique en tant que pape à l'occasion du Mercredi des Cendres après avoir expliqué à ses ouailles pourquoi il avait décidé de quitter ses fonctions.

L'ambiance à l'intérieur de la basilique Saint-Pierre n'était pas à la fête durant l'office, mais des applaudissements nourris ont accompagné la sortie du pontife, qui a eu droit à une longue ovation debout de la part des milliers de fidèles présents.

Ce témoignage d'amour a ému jusqu'aux larmes quelques-uns des collaborateurs du Saint-Père, dont le cardinal Tarcisio Bertone, qui a remercié Benoît XVI pour «l'exemple lumineux» qu'il avait donné durant ses huit années au Vatican.

Le Mercredi des Cendres marque le début du carême, période de privation qui se termine avec la semaine sainte durant laquelle les fidèles célèbrent la mort de Jésus Christ et sa résurrection le dimanche de Pâques.

Pâques cette année tombe le 31 mars, date à laquelle l'Église catholique aura probablement un nouveau pape.

Plus tôt mercredi, Benoît XVI avait rencontré directement ses ouailles afin de leur expliquer pourquoi il avait pris la décision d'abdiquer.

«Comme vous le savez, j'ai décidé de renoncer au ministère que Dieu m'a donné le 19 avril 2005», a-t-il affirmé alors que la foule applaudissait. «Je l'ai fait en toute liberté pour le bien de l'Église.»

Le pape a remercié les fidèles pour leurs prières et leur amour, qu'il a dit avoir ressentis physiquement durant ces jours qui n'ont pas été faciles pour lui. Il leur a demandé de continuer à prier pour lui, pour l'Église et pour le future pontife.

Le Saint-Père, qui a 85 ans, avait l'air fatigué mais serein lorsqu'il est entré dans la salle pour donner son audience générale traditionnelle où il a été accueilli par une chaleureuse ovation. Son discours a été interrompu par des applaudissements à plusieurs reprises et de nombreuses personnes dans l'assistance avaient l'oeil humide.

Benoît XVI est le premier pape à démissionner en 600 ans et sa décision place le Vatican dans une situation difficile concernant le titre et l'habit qu'il portera lorsque son départ deviendra officiel le 28 février.

Le Vatican a toutefois clairement fait savoir que le pontife ne jouerait aucun rôle dans l'élection de son successeur et que sa retraite sera complète.

Le pape, dont le vrai nom est Joseph Ratzinger, prévoit se retirer dans un monastère situé au nord des jardins du Vatican.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les favoris pour succéder au pape Benoît XVI
Le pape Benoît XVI, de 2005 à 2013