NOUVELLES
12/02/2013 05:13 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Tim Cook qualifie de perte de temps une poursuite intentée contre Apple

Le chef de la direction d'Apple, Tim Cook, a qualifié mardi de perte de temps la poursuite intentée contre la compagnie par un actionnaire, même s'il s'est dit prêt à étudier les propositions de cet actionnaire afin que les investisseurs profitent davantage des réserves d'argent d'Apple.

L'investisseur David Einhorn, président du fonds spéculatif américain Greenlight Capital, a entrepris la semaine dernière sa poursuite contre Apple devant une cour fédérale de New York. Il estime qu'une proposition de l'entreprise devant faire l'objet d'un vote lors de la prochaine assemblée générale, dans deux semaines, rendrait difficile l'application de son plan visant à récompenser les actionnaires au moyen de la distribution d'une nouvelle catégorie d'actions.

M. Cook a indiqué que la proposition d'Apple plaçait davantage de pouvoir entre les mains des actionnaires, ajoutant avoir de la difficulté à comprendre pourquoi un actionnaire voudrait s'y opposer. Qualifiant le différend de perte de temps, il a indiqué qu'Apple ne gaspillerait pas d'argent en écrivant aux actionnaires pour les convaincre de voter en faveur de sa proposition.

Comme il l'a fait précédemment, M. Cook a assuré que l'entreprise se penchait «sérieusement» sur les façons de remettre davantage d'argent aux actionnaires.

M. Einhorn accuse Apple de ne pas suffisamment faire profiter ses actionnaires des montagnes de liquidités dont la société dispose. Il a indiqué qu'elle affichait actuellement dans ses comptes 137 milliards $ US de liquidités.