NOUVELLES
12/02/2013 03:13 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

L'Ouganda expulse un Britannique qui avait monté une pièce sur l'homosexualité

KAMPALA, Ouganda - Un responsable du gouvernement ougandais a annoncé mardi que son pays avait déporté un producteur britannique qui avait mis en scène une pièce de théâtre abordant le thème de l'homosexualité parce qu'il a «défié les directives» des autorités ougandaises.

Le ministre de l'Éthique, Simon Lokodo, a déclaré que David Cecil, qui a été accusé de «désobéissance à un ordre des pouvoirs publics» devant la justice ougandaise, était un étranger «indésirable» dont l'objectif est de défendre les droits des homosexuels.

M. Cecil a été blanchi de cette accusation le mois dernier et il a été déporté lundi soir.

Sa pièce de théâtre, intitulée «La rivière et la montagne», explorait la situation des homosexuels en Ouganda, alors que les députés du pays étudient une nouvelle loi qui renforcerait les sanctions contre les gais. L'homosexualité est illégale en Ouganda.

David Cecil, dont la conjointe est Ougandaise, a nié être un militant gai, affirmant qu'il voulait seulement montrer les façons dont la sexualité et la politique interagissent.