NOUVELLES
12/02/2013 12:27 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

L'ATP se préoccupe peu de la santé des joueurs de tennis, selon Rafael Nadal

SAO PAULO - L'ATP n'en fait pas assez pour protéger la santé de ses athlètes, selon Rafael Nadal, qui estime que le nombre accru de tournois sur surface dure mènera à des blessures à long terme qui affecteront le bien-être des joueurs même après leur retraite.

«L'ATP ne se préoccupe pas assez des joueurs, a déclaré Nadal, mardi, alors qu'il se trouvait au Brésil pour disputer un deuxième tournoi après qu'il ait mis fin à une longue pause visant à se remettre d'une blessure au genou gauche. Elle devrait se soucier davantage d'eux.»

L'Espagnol qui a remporté 11 tournois du Grand chelem a dit ne pas s'attendre à des changements significatifs à court terme, mais il croit qu'il est temps que les dirigeants du tennis commencent à penser à des façons de préserver la santé à long terme des joueurs.

«Pour les générations futures, ce serait bien d'avoir une vie dans le tennis qui soit moins difficile, a-t-il dit. Non seulement à cause de ce qui arrive durant une carrière, mais aussi à cause de ce qui arrive après la carrière, en ce qui concerne l'état de son corps une fois que la carrière de tennis est terminée.»

Selon Nadal, à cause de la façon dont il faut jouer au tennis, il ne croit pas qu'il pourra jouer à un niveau récréatif une fois sa carrière professionnelle terminée.

L'athlète de 26 ans estime que les surfaces dures sont «trop difficiles» sur le corps des joueurs et rendent les blessures inévitables. Il a souligné que le tennis est le seul sport de premier plan où les joueurs doivent jouer sur du ciment et selon lui, les médecins doivent avoir leur mot à dire, pas seulement les joueurs.

«Ceci n'est pas un sujet pour les joueurs, c'est une question pour les médecins, a-t-il affirmé. L'ATP doit commencer à penser à des façons de prolonger la carrière des joueurs. Je ne peux imaginer les joueurs de foot jouer sur du ciment, je ne peux imaginer les athlètes d'autres sports qui nécessitent des mouvements aussi violents que le tennis être disputés sur des surfaces difficiles comme les nôtres. Nous sommes le seul sport au monde à commettre cette erreur et ça ne changera pas.»

Nadal s'est également plaint du désir de l'ATP de mettre en pratique de façon stricte la règle des 25 secondes entre les services. Selon lui, ça ne fera pas du tennis un plus beau sport.

«Les gens aiment voir de longs échanges, de longs matchs et pour que ça arrive, les 25 secondes ne suffisent pas, a-t-il dit. Si l'ATP veut un sport plus rapide mais qui ne tient pas compte de la stratégie et des longs échanges, alors ils ont raison de le faire. Mais je crois que dans les vestiaires, les joueurs ne sont pas très contents de cette règle.»

Nadal, qui s'est dit encouragé par le fait qu'il a atteint la finale à son premier tournoi de l'année, la semaine dernière au Chili, a par ailleurs indiqué que sa principale préoccupation pour l'instant est de retrouver son rythme sur le terrain et non pas de remporter des titres.

«J'ai besoin de temps, j'ai besoin de semaines de matchs et d'entraînement, a-t-il souligné. Je ne pense pas à gagner des tournois pour l'instant, je pense au jour le jour. Après tant de mois sans jouer, c'est difficile de penser à gagner des titres.»

Nadal devait jouer un match de premier tour en double, mardi, et doit disputer son premier match de simple de la semaine, jeudi.