NOUVELLES
12/02/2013 06:05 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Cabinet Wynne : les Autochtones et les élus du Nord ravis

Pour la première fois en Ontario, un ministre s'occupe exclusivement des Affaires autochtones.

La première ministre Kathleen Wynne satisfait ainsi une vieille revendication des Premières Nations.

David Zimmer, qui siège à l'Assemblée législative depuis 2003, donnera vie à ce ministère qui a longtemps été considéré comme un portefeuille de moindre importance, selon le doyen de la section de droit civil à l'Université d'Ottawa, Sébastien Grammond.

Selon lui, le fait qu'un seul ministre soit à la tête de deux ministères pouvait entraîner des conflits d'intérêts.

Le Grand Chef de la nation Nishnawbe Aski, Harvey Yesno, s'en réjouit.

Il explique qu'il y a plusieurs questions à régler et beaucoup de travail à faire.

Développement du Nord et des mines

La nomination de Michaël Gravelle au ministère du Développement du Nord et des mines est plutôt bien accueillie par les élus de la région.

Il espèrent que ce choix permettra de relancer les discussions sur des dossiers chers au nord de la province, comme celui de la Commission de transports Ontario Northland.

Le député conservateur de Nipissing, Vic Fideli n'a pas attendu longtemps pour adresser une lettre à Michaël Gravelle dans laquelle il lui demande de revenir sur la décision de démanteler Ontario Northland.

M. Fideli recommande une étude stratégique des composantes de la commission qui seront vendues.

Le maire de Hearst et Vice-président de l'Association des municipalités du nord-est de l'Ontario, Roger Sigouin garde aussi espoir.

Selon lui, le député de Thunder Bay-Superior-Nord a un devoir auprès des électeurs du Nord.

Le député néo-démocrate de Timmins Baie-James, Gilles Bisson, tempère toutefois cet optimisme.

Il fait valoir que c'est la première ministre qui décide.

Le développement du Cercle de feu, l'emploi et les infrastructures restent aussi des dossiers suivis de près par les élus du Nord.