NOUVELLES
05/02/2013 04:49 EST | Actualisé 07/04/2013 05:12 EDT

Wall Street reprend de la vigueur après la chute de la veille

La Bourse de New York est repartie à la hausse mardi après avoir enregistré la veille sa pire séance depuis le début de l'année, soutenue par de bons indicateurs économiques des deux côtés de l'Atlantique: le Dow Jones a gagné 0,71% et le Nasdaq, dopé par Apple, 1,29%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a avancé de 99,22 points à 13.979,30 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 40,41 points à 3.171,58 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a progressé de 1,04% (+15,58 points) à 1.511,29 points.

"Après le fort déclin enregistré hier, les marchés américains se sont solidement repris grâce notamment à des indicateurs faisant état d'une continuation de l'expansion de l'activité dans le secteur des services aux Etats-Unis et à un ralentissement de la contraction de l'activité dans la zone euro", ont remarqué les analystes de Charles Schwab.

De fait, si l'activité a ralenti en janvier dans les services aux Etats-Unis selon un indice publié par l'association professionnelle ISM, nombre d'observateurs mettaient surtout en avant le fait que ce secteur continuait de croître.

Les investisseurs étaient aussi rassurés par la publication d'un indice montrant que la contraction de l'activité dans la zone euro, à la fois dans la production industrielle et les services, avait ralenti en janvier et atteignait même son plus haut niveau en 10 mois.

Aussi, alors que la chute des indices new-yorkais lundi avait notamment été déclenchée par les incertitudes sur la zone euro, "les investisseurs n'avaient aujourd'hui plus de raisons pour continuer à liquider" leurs actifs, a remarqué Steven Rosen, de la Société Générale.

"Si on prend en compte les deux dernières séances, il n'y a au final pas beaucoup de changement", a remarqué Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management, pour qui ce mouvement de balancier correspond à un ajustement des portefeuilles après les forts gains enregistrés au mois de janvier.

Le marché obligataire s'affichait à la baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a avancé à 2,016% contre 1,973% lundi soir et celui à 30 ans à 3,221% contre 3,177%.

jum/sl/are